Foire aux questions

Questions fréquentes

Qu’est-ce que le coaching ? À quoi ça sert ?
Coach ou psy ?
Comment choisir son coach ?
Qu’est-ce que l’autocoaching ?
Travailler avec moi
Est-ce que tu coach sur autre chose que la relation émotionnelle à la nourriture ?
Quel est le prix d’un coaching ?
Est-ce que la communauté est adapté pour travailler sur sa relation émotionnelle à la nourriture ?
Quelle formation as-tu suivi ?
Comment se déroule un coaching ?

Qu’est-ce que le coaching ? À quoi ça sert ?

Le coaching est un accompagnement personnalisé qui a pour but à améliorer les résultats d’une personne dans un domaine précis. Le coach accompagne son coaché pour aller d’un point A à un point B, le point B étant définit ensemble. Par exemple le coach sportif aura pour rôle de comprendre le désir de son client, de determiner avec lui des objectifs atteignables en tenant compte de sa forme physique actuelle. Le coach établira un programme sportif adapté et aidera le coaché à le mettre en application. Sur “Se Sentir Bien”, nous parlons de coaching de vie. Il s’agit d’un accompagnement ciblé sur un aspect de la vie privée ou professionnelle. Par exemple: la productivité au travail, la réorientation professionnelle, les complexes physiques, la confiance en soi etc. La dimension psychologique est indéniable dans le travail du coach, quel que soit le type de coaching envisagé. Le coach est un soutien dans la réalisation d’objectifs qui demandent un dépassement de soi. En revanche, il ne se substitut pas à un psychologue.

Coach ou psy ?

Le coach et le psy ont en communs qu’ils aident leur coaché/patient à mieux se connaitre, à prendre le temps de réfléchir aux problèmes qu’il rencontre et à terme à se sentir mieux. Les points communs s’arrêtent là. Alors, si vous voyez que rien ne va plus dans votre vie et que vous voulez vous faire aider, vers qui vous tourner ?

Tout dépend de votre problématique. Si vous avez besoin de faire le point sur des événements passés qui vous empêchent d’avancer aujourd’hui ou que vous avez des symptômes de dépression, des pensées suicidaires, ou des troubles du comportement alimentaire par exemple, alors la personne en mesure de vous aider sera un professionnel de la santé comme un psychologue ou un psychiatre. En revanche, si vous êtes en paix avec votre passé, mais que vous êtes paralysé dans votre vie, que vous ne savez pas par quel bout prendre les choses, que vous savez que vous voulez que cela change mais que vous ne savez pas trop comment, alors un coach sera en mesure de vous aider. De façon simplifié, nous pouvoir dire que le psy est tourné vers la reflexion et le passé, alors que le coach est tourné vers l’action et le futur.

Si vous avez un doute, sachez qu’il n’y a pas de contre indication à voir un psychologue et qu’un bon coach saura vous rediriger vers un professionnel de santé si vous en avez besoin.

Comment choisir son coach ?

Le choix du coach est très personnel. Mais il existe quelques grandes lignes qui peuvent vous aider à déterminer quel coach pourrait vous convenir. Selon moi, les 3 points clefs à considérer dans son choix de coach sont les suivants: la posture prise par le coach, ses compétences et votre feeling avec sa personnalité.

La posture

Un bon coach est une personne capable d’écouter vos besoin et de vous poser les bonnes questions pour vous amener à trouver vous même la solution à votre problème. Le coach n’est pas un conseiller comme pourrait l’être un ami. Bien qu’il puisse vous donner des exemples issus de sa propre expérience pour illustrer ses propos, il n’est pas là pour vous dire des choses comme “à ta place je ferais cela” ou “je pense que tu devrais faire ce choix là car dans la même situation que toi, c’est ce que j’ai fait et ça a marché”. Le coach ne sait pas ce que vous devriez faire mais il est là pour vous aider à le trouver et à le mettre en action.

Les compétences

Il est évidemment essentiel que le coach avec lequel vous travaillez soit compétent. Il faut entre autre qu’il sache prendre la posture de coach mentionnée à l’instant mais aussi qu’il ai des outils en sa possession pour vous accompagner. Une façon simple de s’assurer qu’un coach ait ce minimum de connaissances requises devrait être la certification. Cependant, le métier de coach est peu encadré et la législation est laxiste. Il n’est pas nécessaire en France d’avoir un diplôme précis pour exercer. Cela donne lieux à quelques dérives dont il faut être conscient. Cela signifie que n’importe qui peut s’autoproclamer coach mais cela signifie également que de nombreuses formations “bullshit” existent dans la mesure où le métier n’est pas encadré par l’éducation nationale. De nombreuses formations vides offrent pour quelques milliers d’euros, la possibilité d’écrire “coach certifié” sur son site web plus que de réelles compétences. La meilleur façon de s’assurer des compétences d’un coach est donc de vérifier le sérieux de sa formation s’il en a suivit une, et de vérifier ses compétences par vous même dans le cas contraire en discutant avec des personnes ayants travaillées avec lui ou en lisant ses livres, blogs ou autre contenus et voir la valeur qu’il peut apporter. Le coaching se passe beaucoup par le bouche à oreille. Sachez qu’une première séance avec un coach ne peut pas vous être préjudiciable. N’hésitez pas à demander une première séance gratuite et à vous faire ainsi une première idée. Durant cette séance, le coach doit déterminer avec vous des objectifs, et être précis sur la durée de votre accompagnement et les méthodes employées. Un coaching est un accompagnement court généralement de 2 à 6 mois et qui ne doit pas susciter de dépendance émotionnelle avec le coach. Si vous avez la sensation que votre coach ne respectera pas ces points importants, passez votre chemin.

Votre feeling

L’accompagnement personnalisé est un métier humain. Tout comme avec un psy, vous pouvez avoir la personne la plus compétente et la plus expérimentée du monde en face de vous, si le courant ne passe pas, cette personne ne pourra pas vous aider. Dans ce cas, ne remettez pas en question votre jugement, faite vous confiance et rencontrez un autre coach.

Qu’est-ce que l’autocoaching ?

L’autocoaching consiste à utiliser des outils de coaching sur soi même en étant son propre coach. C’est une méthode très utile que j’enseigne dans le podcast “Se Sentir Bien”. L’avantage de cette méthode de coaching est qu’elle est totalement autonome et évidemment moins couteuse que n’importe quel suivi avec un coach personnel. Il y a cependant des limites à l’autocoaching. La principale est qu’il est impossible d’avoir totalement une posture de coach avec soi même. Il est difficile de se détacher de ses croyances personnelles et de ne pas se juger lorsqu’il s’agit de soi même. Il sera souvent utile, en plus de son autocoaching, de faire quelques séances avec un coach personnel pour avoir un accompagnement supplémentaire ou accélérer la réalisation de ses objectifs. Cela est particulièrement vrai lorsque vous travaillez sur certaines problématiques pour lesquelles la resistance émotionnelle est forte. La deuxième limite à l’autocoaching, c’est l’éfficacité. Les résultats sont généralement plus long à se faire sentir avec de l’autocoaching qu’avec des séances de coaching classiques. Quoi qu’il en soit, travailler seul en autocoaching produit d’excellents résultats et est un bon point de départ.

Travailler avec moi

Je travaille avec un nombre limité de personnes par mois en coaching individuel et uniquement sur la problématique de perte de poids. Pour me contacter à ce propos: coach@esther-taillifet.com. Pour les autres problématiques qui nécessiteraient du coaching, j’ai créé un programme d’autocoaching en ligne que vous pouvez faire en toute autonomie avec mon support par email. Pour en savoir plus à ce sujet rendez-vous: ici.

Comment se déroule un coaching ?

Combien ça coûte ?

Je sais que le coaching est un métier méconnu et que les prix sont très différents d’un coach à l’autre. Pourquoi ? Il existe plusieurs types de prestations dans le coaching un peu comme il existe les voitures de ville et les voitures de luxe ou encore les telephones classiques et les téléphones haut de gamme, on encore les boeuf bourguignon en sachet au super marché et celui d’un restaurant 4 étoiles. Dans notre métier il y a les coaches qui facturent à la séance comme le ferait un praticien (entre 50 et 150/200 euros sont les prix classiques pratiqués) et les coaches qui facturent au résultat (plusieurs milliers d’euros, forfaitaire en fonction de la valeur du résultat apporté). J’ai testé les deux modes de travail depuis le début de ma carrière de coach et je suis bien plus alignée avec la deuxième façon de voir le coaching qui est plus anglo-saxonne que française. C’est aussi avec cette vision du coaching que j’ai choisi d’être formée (The life coach school). Certains trouverons que mettre un montant à 4 chiffres dans un téléphone n’a aucun sens et s’en offusqueront qu’un telephone à 2 chiffres permet tout aussi bien de téléphoner. D’autres diront que c’est une honte ou même une arnaque de payer 200 euros un boeuf bourguignon alors que chez eux ils peuvent le faire pour moins de 10 euros. Mais ceux qui peuvent se le permettre et qui choisissent la formule haut de gamme savent pourquoi ils le font. Alors, pourquoi payer cher son coaching lorsqu’on peut se faire coacher pour 100 euros la séance ? Dans le cadre du coaching, c’est une façon de s’engager sur l’obtention du résultat désiré plutôt que sur un nombre d’heures passées à “essayer”. Le coaching est un travail dont le coaché doit prendre la responsabilité. S’engager à venir en séances un certain nombre d’heures n’a pas la même puissance que s’engager à avoir un certain résultat et à faire ce qu’il faut quoi qu’il arrive pour l’obtenir. C’est pour cela que j’aime cette approche.

Pourquoi le prix n’est-il pas public ?

Non je te rassure, je ne fais pas mes prix à la tête du client. 😉 Le prix de mon programme évolue à mesure que mon programme s’améliore, que je gagne en expérience et que je m’entoure de super coach et autres professionnels dans mon travail. C’est la première raison pour laquelle il n’est pas public. La deuxième raison est que je veux t’éviter au maximum de te dire “non mais je ne veux pas investir sur moi cet argent car je ne suis pas sure d’y arriver et que cela marche pour moi.” Je n’ai pas envie de te donner une bonne raison supplémentaire de t’auto-saboter et de ne pas déjà faire cette démarche de demander de l’aide qui en soit est une démarche constructive.

Oui mais tous le monde n’a pas les moyens

Oui je suis d’accord. Tous le monde n’a pas les moyens de s’offrir un telephone à 4 chiffres, une voiture à 6 chiffres ou un restaurant à 3 chiffres et je le comprends. Est-ce que cela veut dire pour autant que tu ne peux pas avoir de résultats ? Non. C’est pour ça que tu as toutes les ressources (oui toutes) les ressources dont tu as besoin gratuitement dans le podcast. J’y tiens et c’est quelque chose de très important pour moi de fournir tous ce contenu gratuitement. Et si tu n’arrives pas à t’auto-caocher avec le podcast et les pdf d’outils gratuits, alors tu peux apprendre à le faire au sein de LA communauté où je t’y accompagne de façon quotidienne à un prix plus qu’accessible.

Est-ce que tu coach sur autre chose que la relation émotionnelle à la nourriture ?

Non mais au sein de la communauté, tu peux apprendre à devenir ton propre coach et donc à t’auto coacher. Elle va t’apprendre à te connaitre et à te comprendre.

Quel est le prix d’un coaching ?

Il y a 2 façon de coacher: à la séance, comme un psychologue ou “à l’américaine” c’est à dire au résultat.

La deuxième méthode est plus cher car elle te garantie le résultat. La gamme de prix est de l’ordre d’une chirurgie, on enlève le problème à vie.

Est-ce que LA communauté est adapté pour travailler sur sa relation émotionnelle à la nourriture ?

La communauté va t’aider dans cette démarche mais ce n’est pas l’objectif premier dans lequel elle a été crée. La communauté va t’aider à mieux te connaitre et à t’auto coacher.

Quelle formation as-tu suivi ?

Je suis une coach émotionnelle spécialisée dans la relation émotionnelle sur la nourriture. J’ai suivi la formation “The Life coach school” qui en cours de validation.

Comment se déroule un coaching ?

J’ai fais un podcast pour expliquer et détailler le déroulement d’un coaching ici