#12 – Le manuel de bonne conduite






Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

12 commentaires

  1. Albane

    Hello Esther! Merci merci merci de nous faire profiter de ce super contenu, c’est génial ! Je viens de dévorer les 12 podcasts presque d’une traite !
    Et pour répondre à ta question finale du coup, moi je les écoute consciencieusement en prenant des notes (j’en suis à plusieurs pages déjà..), je n’arrive pas trop à faire autre chose en même temps quand le sujet requiert un peu d’attention 🙂
    Bref, bravo pour ton travail, j’ai hâte d”écouter la suite. Bonne journée!

  2. Svenska

    Bonjour Esther,

    Je te suis dans l’ombre depuis tes débuts sur Youtube (je suis d’ailleurs ravie de la tournure qu’elle a pris, l’univers de la beauté ne m’intéressant plus avec les années, je m’y retrouve davantage) et je voulais te remercier pour le contenu que tu offres via tes podcasts. Je les attends impatiemment chaque semaine (je les écoute en courant pour ma part !) et ils m’accompagnent dans le travail sur moi et la thérapie que je fais depuis quelques mois. Celui-ci a résonné plus particulièrement en moi et ce que y exposes m’a fait du bien (pour raconter ma vie, il y a un an mon conjoint a eu un”coup de coeur” pour une autre femme et m’a trompé… pour diverses raisons, on a fait le choix de rester ensemble et surmonter ça mais ça a été un gros traumatisme pour moi et une remise en questions de tout un tas de trucs), même si je ne suis pas toujours d’accord avec toi bien sûr, ça me fait énormement réfléchir et considérer les choses sous un autre angle, avec davantage de recul. Bref, un grand merci pour ça ! Vivement vendredi ! Bonne journée à toi

  3. Ania

    Coucou Esther,

    J’adore toujours tes contenus. Encore une fois, ça m’aide beaucoup dans mes réflexions quotidiennes. Pour ma part,je les écoute à la maison tete reposée, pour mieux me concentrer 🙂
    Ania

      1. Je dessine aussi en écoutant ces podcast et plus largement en écoutant la radio/youtube (d’ailleurs, je suis passée par le design de mode aussi haha).
        Je découvre ces podcast un peu sur le tard, sachant que je connais la chaine youtube depuis un bon moment maintenant :). J’essaye de les écouter petit à petit, pour bien intégrer les informations et avoir le temps d’y réfléchir.
        Il y a à l’heure qu’il est encore des notions qui me semble un peu aller à l’encontre du bon sens, mais j’essaye avec sincérité de les comprendre et de dépasser mon scepticisme haha ^^. Mais depuis le temps que je te suis j’ai développé la certitude que ce que tu raconte est toujours interessant ^^’. Donc dans tout les cas, ça me fait réfléchir, même si je suis pas toujours d’accord, ou si ça ne me correspond pas.
        Merci de partager tout ça avec nous !

  4. Coralie

    J’ai adoré cet épisode, ça m’a permis de comprendre beaucoup de choses dans mon couple. Merci Esther.
    PS : Je cuisine un gâteau végane en t’écoutant (le bruit de la chaleur tournante du four en fond haha)

  5. Aurélie

    Salut Esther,

    personnellement, j’écoute ce podcast avec un carnet et un crayon, pour prendre des notes. Je ne fais rien d’autre en même temps, pour restée concentrée sur le contenu.

    La raison est que j’ai lu beaucoup de livres de développement personnel ces dernières années (c’était un peu un tampon émotionnel, d’ailleurs, pendant un temps) et je me suis récemment rendue compte que je ne retenais rien ou presque. J’ai alors repris tous les livres un à un, pour en prendre des notes dans un carnet, que je relis quand j’en ressens le besoin. J’y ai aussi noté certains passages ou éléments de ma vie sur lesquels je souhaite travailler. Du coup, c’est un peu devenu un journal de bord pour mon développement personnel 🙂

    Quand j’ai découvert ton podcast, je me suis dit que ce carnet pourrait me servir pour y prendre des notes (il reste beaucoup de place dedans, ça serait dommage de ne pas s’en servir).

    Voilà ^^

  6. Alice

    Salut Esther ^^
    Moi j’écoute tes/des podcasts en faisant des tâches répétitives (irl -sport,ménage…- ou dans les jeux), sinon c’est bien moins drôle :p
    Je suis surprise que récemment tu ais dit que le Pouvoir du Moment Présent est un livre perché. Il dit la même chose que ce que toi tu as réalisé: on ne peut s’attendre à rien d’autre des autres qu’ils ne soient eux-mêmes, et on peut gérer ses émotions en les remplaçant par une paix profonde en ayant conscience de nos pensées et de ce qu’on perçoit de ce qui nous entoure. Tu as peut-être jeté le bébé avec l’eau du bain parce que certaines choses dans son discours te semblent ésotériques ?
    Et sinon, j’imagine que ce n’était pas voulu, mais “avoir le droit” et “être capable de faire”, ce n’est pas la même chose. Typiquement j’ai envie de dire qu’au delà des lois votées et écrites, le “droit” s’arrête là où commence le bien-être des autres. Prendre une place handicapée est une possibilité factuelle, mais pas un “droit”, qu’on soit compatissant face à la personne handicapée qui ne pourra sortir de sa voiture, ou se garer, ou va se taper du trajet en plus, ou va tout simplement devoir renoncer à faire ses courses ou se faire plaisir, ou non. Parce que par extension on pourrait dire que le plus “fort” (valide, fort, riche…) qui a le plus de possibilités que ceux qui l’entourent, a plus de “droit de faire”. C’est moche.

    1. Esther

      Le fait que ce soit perché ne veux pas dire que je ne sois pas d’accord. 😉
      Je maintient que les gens ont bien le droit de se garer sur les places handicapées. Ils ont aussi le droit de tuer, voler et toutes les autres choses “moches”. En fait chacun fait ce qu’il veut. La règle n’a pas le pouvoir d’empècher. Elle peut que proposer une sanction. C’est le principe des limites (dont je parle dnas un autre episode). L’idée n’est pas d’empècher l’autre de faire mais de dire ce que tu feras s’il fait la chose en question. Donc oui, les gens ont le droit de faire ce qu’il veulent. S’ils font des choses contraires à la loi, ils encourent une sanction.

      On ne sera pas d’accord de toute façon car tu me parles de droit au sens juridique du terme et moi je parle en terme de droits humains. Personne, ne peut dire à qqn ce qu’il peut ou non faire. Et même si tu dis à qqn “tu n’as pas le droit, c’est interdit” et bien en fait si, il a le droit. Il accepte la conséquence s’il va à l’encontre d’une règle mais personne ne peut lui enlever le droit de se comporter comme il l’entend: même pas la loi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *