#24 – Définir des objectifs


Episodes reférencés

  • Épisode 2 – Croyances, réalité et champs des possibles
  • Épisode 3 – Pensées / émotions / actions
  • Épisode 4 – Se sentir bien par la pensée
  • Épisode 16 – L’échec

  • En savoir plus le programme “Connaissance de soi”: ici.

    Télécharger gratuitement “La boîte à outils”: ici.


    Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

    6 commentaires

    1. Nadia

      Bonjour Esther,

      avant tout je te remercie pour cette mine d’or que tu nous mets à disposition.
      Je souhaite télécharger la boîte à outils mais je n’arrive pas y accéder.
      Peux-tu m’aider?

      Je te remercie par avance pour ton aide.

      Nadia

    2. Julie

      Bonjour Esther,

      Je découvre ton podcast depuis quelques jours seulement, et j’en suis déjà bouleversée. Je suis très heureuse que Coline, du blog Et pourquoi pas Coline, t’ait citée dans ses podcasts favoris et je te suis tellement reconnaissante de ce que tu fais.

      Je reconnais que j’écoute un peu les épisodes dans un ordre aléatoire ou selon mon intuition ou mes plus grands questionnements, donc peut-être que ma question trouve une réponse dans l’un de ceux que n’ai pas encore écoutés.

      Dans cet épisode Définir des objectifs, tu parles d’écrire quelque part ce dont on a vraiment envie dans sa vie, puis de faire le point sur les barrières qui nous séparent de ces objectifs et d’identifier les points bloquants qui ne relèvent pas de nos croyances limitantes.
      Ma question porte sur le fait que tu proposes ensuite de se poser la question : est-ce que, si je suis ce chemin vers l’un de mes grands objectifs, je serai plus moi, ou moins moi ?
      C’est sur ce point que je rencontre des difficultés. J’imagine que c’est le point clé et peut-être l’un des plus difficiles (autrement, ton programme ne s’appellerait pas Connaissance de soi…). Mais personnellement, j’ai du mal à trancher. J’ai parfois l’impression que deux objectifs contraires pourraient tout autant l’un que l’autre m’amener à être plus moi. Peut-être parce que je trouve les valeurs qu’il y a derrière, et qui peuvent être opposées ou concurrentes peut-être, tout aussi belles l’une que l’autre sans savoir laquelle correspond plus à ce que je suis, ou à ce que je voudrais être, que l’autre.
      Pour donner un exemple, si je me fixe l’objectif : avoir une vie sédentaire et stable, un conjoint, une maison dans un lieu que j’affectionne et une certaine sécurité financière ; si à l’inverse je me fixe l’objectif : avoir une vie faite de voyage, quitte à ne pas toujours savoir de quoi demain sera fait et à limiter mes attaches émotionnelles, j’ai dans les deux cas l’impression que ces objectifs correspondent à une partie de qui je suis et de qui je voudrais être, ainsi qu’à des valeurs que je trouve belles.
      Est-ce alors une question de choix ? Comment faire pencher la balance ? Ou bien y a-t-il encore derrière une question d’image de soi vs. vrai soi (/se défaire de l’idée que l’on se fait de soi-même), donc des choses dans lesquelles on se projette plus volontiers alors qu’elles correspondent peut-être moins à qui l’on est vraiment ? As-tu des conseils, des petites questions intermédiaires à se poser pour s’aiguiller et répondre à la question : est-ce qu’en faisant ça, je deviens plus moi ou moins moi ?

      Désolée pour la longueur du message et merci beaucoup d’avoir pris le temps de me lire,

      Julie

      1. Esther

        Bonjour Julie,

        Soit la bienvenue ici. Je suis ravie que tu aies rencontré mon podcast et qu’il t’apporte. Merci aussi de m’en faire car cela me touche beaucoup que tu aies pris ce temps.
        Pour te répondre, je pense qu’il s’agit d’une question de vrai soi vs son égo (image de soi). Certaines valeurs prévalent sur d’autres et il te faut déterminer lesquelles pour savoir comment faire les meilleurs choix pour toi. Demande toi si tu veux mettre en place ces objectifs pour remplir un besoin autre que celui de t’épanouir comme par exemple: le besoin de sécurité financière ou de reconnaissance de la part de tes parents. Je pense que le podcast que j’ai mis en ligne cette semaine sur les besoins et valeurs devrait pouvoir t’aider aussi.

        Je t’embrasse et ne soit pas désolée pour la longueur des commentaires. Ici on apprécie le partage et la profondeur des discussions.

        Esther

    3. Sonia

      Bonjour Esther,

      je prend tes podcasts en retard et j’ai déjà l’impression qu’il m’apportent beaucoup. Donc merci! 🙂

      Je me demandais si la “boîte à outils” était toujours en ligne quelque part. Quand je clique sur le lien je n’y ai pas accès. Merci encore.
      Bonne journée!
      Sonia.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *