#29 – La victimisation


Le programme “Connaissance de soi”: ici.

Télécharger gratuitement “La boîte à outils”: ici.


Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

6 commentaires

  1. Tiphaine

    Salut Esther !
    Tu ne peux pas savoir à quel point ce podcast tombe à pic. J’ai eu une année compliquée (préparation de concours) et ces trois dernières semaines j’étais vraiment au fond du trou (échecs successifs aux concours blancs…). Souvent le soir j’écris dans un carnet les pensées qui m’empêchent de dormir. Et ce qui revenait toujours c’était “moi, moi, moi et moi”. A chaque fois, je concluais par : “arrête d’être égoïste, de te positionner comme une victime, tu sais que les gens t’aiment et s’intéressent à toi sans que tu aies besoin de te plaindre et de faire ta pauvre petite malheureuse”. Parce que c’est ce que je fais, et parfois en toute conscience (hum… tu la sens la honte bien poisseuse dans mon message ?). Enfin bref, il y a quelques jours j’ai vraiment pris conscience de ça, que ça n’allait plus, que je n’arrivais plus à gérer ma vie, mes émotions et mes relations comme avant, tout simplement parce que je me laisse engloutir par les évènements. Ton podcast me redonne confiance. J’ai une maitrise sur ce qui m’arrive. Je vais bien, je peux le faire. Je vais m’y mettre dès aujourd’hui. Alors tout simplement… Merci !

  2. VIRGINY

    Comment ne plus se sentir victime ? Comment ne plus prendre tout en négatif si on est persuadé que tout est nul je suis veuve et j’ai un boulot detestable dois je faire comme si ca n’était pas arrivé ? Comme si mon boulot était bien j’aimerais avoir des pistes pour travailler ce rôle que je me donne et qui est justifié à mes yeux mais je le vois les autres s’en fichent les gens ne sont pas bienveillants et le soutien attendu n’est pas au rdv. Je sais qu’il faut avancer mais seule c’est difficile oui je me victimise encore c’est plus fort que moi mais si j’en ai conscience peut-être suis je sur la bonne voie ? Merci

    1. Esther

      Large question. Commencer par conscientiser les moments où tu te places en victime est un bon point de depart. Ensuite je dirais accepter les émotions négatives associées aux raisons pour lesquelles tu te victimises puis te proposer un nouveau systeme de pensées qui corresponds davantage à la personne que tu veux être.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *