#3 – Pensées / émotions / actions

Ressources

  • Mind Power par James Borg
  • Le podcast de Brooke Castillo
  • Pour vous aider à faire l’exercice sugéré dans le podcast, voici une liste (non exhaustive) d’émotions:


    Comment vaincre la procrastination ?

    Le programme tel qu’il était proposé lors de la sortie de cet épisode, n’est plus disponible. Il a été remplacé par un programme plus complet de 3 mois, visant la à vous aider à appliquer l’ensemble des outils enseignés dans ce podcast pour améliorer votre relation avec vous même et gerer vos émotions désagréables susceptibles de vous conduire à la procrastination : Cliquez ici pour plus de details.





    12 commentaires

    1. zoe

      Bonjour, merci beaucoup pour ces podcast je trouve c’est très agréable et instructif de t’écouter. Par contre je trouve que ce n’est pas simple de savoir sur qu’elle ligne mettre les choses. Pour ma part, mon problème est que je suis incapable de m’arrêter quand je commence à manger certains trucs sucrés. Est-ce un fait? (non contrôlable) Ou est-ce une action? (dans mon cas une inaction).
      Merci de ton retour.

      1. Esther

        Bonjour Zoe,

        Je suis contente que ce podcast t’ai plu et je suis surtout contente que tu fasses l’exercice et me poses ta question. Oui c’est bien ça, le fait de “manger certaines choses sucrées” est à mettre sur la ligne “action”. Donc tu as le modèle suivant:

        C:
        P:
        E:
        A: Manger des certains aliments sucrés
        R:

        Il te faut trouver quoi mettre sur les autres lignes. Pour la ligne “E” émotion, il faut que tu te poses la question “comment je me sens juste avant de manger certaines choses sucrées ?” La réponse doit être un mot comme “trise”, “seule”, “ennui”, “stressée” etc. Une fois que tu auras identifié l’émotion, tu pourras te demander “quelle pensée me fait me sentir comme ça ?” et tu aura la pensée. La ligne “C” des circonstances sera la version non jugeante de ta pensée. Pour la ligne “R” résultat, il faut que tu te poses la question du résultat produit par l’action “manger certains aliments sucrés”. Ton résultat doit être un fait ou une pensée. Par exemple ça peut être le fait “ne pas perdre de poids” ou la pensée “J’ai encore craqué” (ce sont juste des exemples, c’est peut être autre chose dans ton cas). Il est possible que le résultat obtenu par l’action “je mange certaines choses sucrées” soit une pensée qui engendre chez toi une émotion qui te fasse continuer à manger les choses sucrées en question.

        Commence déjà par remplir la ligne “E” et dis moi si tu as des difficultés à trouver le reste. Je vais t’y aider si tu as besoin.

    2. Mathie

      Hello,

      Je n’arrive à écouter ce podcast. Il semblerait qu’il y a un problème avec le lien soundcloud sur ce podcast et le suivant.

      Est-ce que le problème vient de mon côté ?

      Merci par avance pour ton aide.
      Et merci pour tes podcasts.
      Bonne fin de journée,

    3. Ellie

      Bonjour Esther,

      Un énorme merci pour tout ce que tu fais (sur la chaîne et ici), je crois que personne n’a jamais autant réussir à me faire grandir et me remettre en question que toi, avec ta manière douce de faire évoluer les choses.

      C’est un peu le manque de courage qui fait que je ne suis sur ce podcast que maintenant, mais j’aurais également une question sur l’exercice que tu proposes : aujourd’hui, je n’ai pas de travail. Je devrais être en réorientation (dans je ne sais quoi d’ailleurs, je ne sais pas ce que je voudrais faire) suite à la déclaration d’une maladie handicapante qui m’a empêché de poursuivre mon activité d’origine. Cela dit, au vu des contraintes, l’organisme de réorientation (spécialisé pourtant dans les handicaps) a refusé de m’intégrer au programme, considérant que j’étais “trop” handicapée pour suivre le programme. Le résultat c’est bien sûr “je n’ai pas de travail”, mais j’ai énormément de mal à remplir les autres lignes.

      J’ai beaucoup de mal à considérer ma maladie comme une “action” (puisque je n’ai aucun contrôle dessus, je suis malade), et si ce n’est pas une action, c’est donc une circonstance. Et dans ce cas, ce sont les autres lignes que je n’arrive pas à remplir… Si tu as un peu de temps à m’accorder, je t’en remercie d’avance !

      1. Esther

        Bonjour Ellie,

        Merci pour ce commentaire encourageant. Je suis ravie que ce podcast t’aide et encore plus de voir que tu appliques les outils que je propose. Bravo à toi pour la démarche.

        Oui je suis d’accord avec toi, une maladie va sur la ligne des circonstances.

        Je propose donc:

        C: J’ai une maladie handicapante.
        P:
        E:
        A:
        R: Je n’ai pas de travail.

        Pour remplir la ligne “P” des pensées, demande toi: “A quoi je pense lorsque quelque chose dans mon quotidien me rappelle ma maladie ?”. Tu auras surement plusieurs phrases en tête. Ils s’agit de tes pensées et l’une au moins d’entre elles est à l’origine du résultat que tu as aujourd’hui. Ensuite une fois que tu as trouvé quelles sont tes pensées, demande toi “Comment je me sens lorsque je pense cette phrase précise ?”. Ta réponse sera un mot qui décrit ton émotion: joie, tristesse, injustice, colère, confiance, frustration etc. Ce mot va sur la ligne “E” des émotions. Une fois que tu as identifié l’émotion, demande toi “Qu’est-ce que je fais lorsque je me sens comme ça ?” et tu auras l’action, l’inaction ou la réaction qui sera une phrase à mettre sur la ligne des “A” des actions. Cette action est celle qui sera à l’origine de ton résultat.

        Il est fort probable que dans ton cas, ton action soit une inaction “Je suis paralysée”, “Je ne fais rien”, ou quelque chose comme ça. Et c’est cette inaction qui fait que pour l’instant tu n’as pa encore de travail. Lorsque tu aura identifié l’émotion qui te paralyse, et la pensée à son origine, tu pourras réfléchir à une alternative. Pour l’instant, l’important est de determiner quelles sont les emotions que tu ressens et quelles sont les pensées à leur origine.

        Esther

    4. Pingback: #24 – Définir des objectifs – Se Sentir Bien

    5. Pingback: #27 – Les habitudes – Se Sentir Bien

    6. mia

      Salut et merci pour tes podcasts… juste brooke machinchose elle n’a rien inventé je ne sais pas si c’est ce qu’elle prétend mais tous les principes dont elle parle d’après ce que j’en comprends en t’écoutant sont basés sur les thérapies comportementales et cognitives.
      bises

      1. Esther

        Bonjour Mia,

        Oui oui. Elle le sait très bien et le dit elle même. Elle ne prétends rien tu vois. Ce qu’elle a inventé, c’est la grille de lecture en 5 lignes qui est pratique pour appliquer tout ça dans sa vie quotidienne. =)

        Esther

    7. Raph

      Salut Esther !
      Ça fait pas mal de temps que je te suis(sur youtube) et j’aime vraiment ce que tu fais, tu m’inspires au quotidien ! Je trouves déjà super honorable que tu prennes de ton temps pour nous ouvrir de nouvelles perspectives de vie, et celles qui sont présentées je les trouves vraiment efficaces pour aborder la vie d’une façon enthousiaste et optimiste, elle donnent bien les moyens de se remettre en question et également d’être dans une démarche de profond respect avec autrui en tant qu’individu qui possède au même titre que moi des droits et libertés.
      Dans tes vidéos youtubes également, je perçois que tu as vraiment envie de savoir, d’apprendre des autres et en se mettant notamment à leurs place : cette comprehensivité que tu dégages peut développer une grande cohésion et en cela incarne ma vision idéale de l’humanité !
      Et donc pour tout ce que tu m’apportes ça je te remercie !

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *