#47 – Besoins et valeurs



Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

14 commentaires

  1. Sandrine

    Bonjour …tout d’abord merci merci merci pour tous ces partages qui provoquent chez moi des prises de conscience et changements incroyables.
    Je lance dans ce message une bouteille à la mer. ..très intéressée par l’atelier “manger pour se nourrir. ..” auquel j’ai une folle envie de participer je ressens cependant un blocage…est ce mon ego, ma petite voix, mon auto saboteur ? ?? J’ai passé l’aprem à regarder les billets de train, les hôtels, les appart, à budgetiser etc etc…je pensais finir par m’inscrire après avoir tous les renseignements et pourtant il y a un truc qui bloque (prendre du temps pour moi me semble peut être inaccessible ? )
    Bref j’ai besoin du petit truc qui me fera basculer pour m’autoriser ce plongeon vers ce qui j’en suis sûre sera très très bon pour moi.

    1. Esther

      Bonjour Sandrine,

      C’est très compliqué éthiquement pour moi de t’influencer car je ne suis pas parti neutre. Je gagne de l’argent si tu t’inscris. J’ai envie que tu le fasses si tu en as les moyens financiers car je sais à quel point cela a été une expérience “life changing” pour les participants de l’atelier de juin (qui est exactement le même). Je peux te recommander d’aller voir le webinaire gratuit que j’ai donné jeudi soir (tu as du recevoir le lien dans la newsletter) et voir si tu trouves de la valeur. Certaines participantes à la précédente edition ont commenté leur expérience si tu veux jeter un oeil.

  2. Lo

    Salut Esther! Merci pour ce nouveau podcast qui est vraiment super, comme tous les autres! Tu fais référence à “la boite à outils” à un moment, en précisant qu’on peut la télécharger gratuitement dans les notes de ce podcast mais je ne la trouve pas ici. Pourrais-tu s’il te plait m’indiquer à quel endroit je peux la télécharger?
    Un grand merci d’avance et une très belle soirée à toi!

  3. Sandrine

    Merci Esther pour cette réponse. ..j’ai vraiment une folle envie d’y venir mais quand je fais le calcul ce sont 2 jours qui reviennent à environ 600 euros…l’atelier, le trajet, 400 km donc essence et péages ou billets de train, l’hébergement, la nourriture (parce que je ne vais pas jeûner pendant 2 jours tout de même ! !!!) Bref ça me frustre au plus au point tellement j’y crois et tellement pour une fois un discours aussi clair, intelligent, documenté et sensé me redonne la foi, en comparaison avec toutes les arnaques qu’on trouve sur le net dès qu’il s’agit du poids. Une atelier à Marseille ce serait envisageable ? Please Please Please ! Promis j’en ferai une pub monstrueuse ! !!

    1. Esther

      ^^ A la rentré, j’aurai un programme en ligne. Peut-être que ce sera un meilleur investissement pour toi peut-être. Pour Marseille je ne sais pas car on m’a demandé Nantes et Strasbourg et Bruxelles. Bref, j’en fini plus mais peut-être que je vais céder je ne sais pas. ^^

  4. Sandrine

    L’espoir renaît!
    Est ce qu’il existe un forum ou une page Facebook qui permettrait aux gens qui te suivent d’échanger entre eux? J’ai cherché mais peut-être pas suffisamment bien!
    Merci encore mille fois pour tous ces partages…je ne vais pas l’expliquer ici mais j’ai eu une énorme prise de conscience à l’écoute du podcast qui m’a libérée d’un très lourd fardeau que je traînais depuis 30 ans…voilà pourquoi je suis aussi enthousiaste et intéressée car aucun psy ou autre “aidant” ne m’avait permis jusque là d’accéder à une telle libération…

    1. Esther

      Non. Je n’ai pas souhaité qu’un endroit comme celui-ci existe.
      1) Parce que pour l’instant je ne pourrais pas le modérer. Il faudrait que j’arrête de faire certaine choses et je ne le souhaite pas.
      2) Parce que les personnes se conseilleraient entre elles au lieu de se coacher ou de s’auto-coacher et c’est contre productif dans le travail de développement personnel que je propose sur ce podcast. Que grâce à moi il y ai des échanges comme “a ta place je ferais ça” ou “moi j’ai essayé ça tu devrais essayer aussi” ou encore “mon cousin avait ça aussi et son psy lui a dit que c’était de la déréalisation c’est surement ce que tu as” n’est pas du tout ce que je veux encourager ici car je ne crois pas que cela résolve le problème de fond. Biensur, je trouve cela génial de pouvoir débattre, partager ses valeurs, ses réfléxions personnelles et ses expériences. C’est génial de pouvoir connecter et voir que les autres rencontrent les même difficultés que nous. Je le fais très largement sur youtube et les réseaux sociaux mais ce n’est pas du coaching. Le but du coaching et de l’auto-coaching est de chercher en soi les réponses et de ne pas demander l’avis, les conseils ou la validation des autres justement ! Tu peux demander l’aide d’un coach pour te guider pour trouver les réponses qui sont les tiennes si c’est difficile de faire ce travail seule mais ce n’est pas dans un groupe facebook que tu trouveras ce guide. Est-ce que tu vois ce que je veux dire ?

  5. Julissa

    Bonjour Esther!
    Cela fait un moment que je n’écoutais que tes vidéos (ou que je regardais) puis grâce à ta dernière vidéo je voulais m’y remettre au podcasts mais sur l’application il ne m’affiche que jusqu’au 28eme… tu ne poste plus là bas?
    Désolé pour le commentaire qui n’a pas vraiment de lien mais je veux l’écouter celui ci!
    Merci pour tes vidéos qui sont vraiment très inspirantes.

    1. Esther

      En fait je publie mon podcast sur soundcloud et il est envoyé automatiquement sur toutes les plateformes de podcast. Ce n’est pas moi qui le publie sur les applications mais toi qui telecharge et mets a jour les applications pour recevoir tes podcasts préférés. Quelle application utilises-tu pour les écouter ?

  6. Sandy

    La liberté est une de mes valeurs fortes.
    Aujourd’hui, écouter tes posdcast c’est allez dans ce sens.Libre de revenir aussi sur ce travail qui sont mes valeurs.Réalisé il y a un an et demi.Cela peut évoluer. La liberté suprême pour moi est de s’autoriser à les remettre à jour.
    Merci à toi pour ce flow de lumière.

  7. etouna

    Bonjour Esther,
    Merci beaucoup pour ce podcast ! Je tombe un peu de haut que ce soit le message qui passe dans la société que c’est l’extérieur qui doit remplir nos besoins. Est-ce que ce serait culturel? En Suisse, je n’ai pas l’impression que ce soit si présent dans la mentalité. Pour ma part, je trouve que partir de soi est possible mais ne résout pas le problème car nous sommes tout aussi faillibles que les autres. Je trouve qu’avoir une espérance divine permet de partir d’une base d’amour inconditionnel et parfaite impossible à trouver sur terre. Cela me libère et libère les autres de devoir remplir mes besoins. Juste une vision différente mais cela ne remet pas en question ce que tu dis 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *