#48 – Ce qui compte vraiment


Retranscription écrite du podcast :

Bonjour à tous et bienvenue dans Se Sentir Bien, le coach qui est là pour vous aider à devenir votre propre coach, je suis Esther Taillifet et dans ce 48ème épisode nous allons parler de ce qui compte vraiment.

Je vais vous faire un aveu, que j’ai probablement déjà fait parce qu’il m’arrive de me répéter dans certains épisodes et je ne m’en rends pas forcément compte. L’un de mes rêves serait de donner un jour une conférence TED, je ne sais pas si vous savez ce que c’est, mais si ce n’est pas le cas je vous encourage très fortement d’aller y jeter un coup d’oeil. Ce sont des conférences qui partagent des idées qui valent le coup d’être partagées au monde, ce sont des conférences à but non-lucratif où vous allez avoir des conférenciers qui vont vous parler de tout un tas d’idées sur des sujets aussi variés que la technologie, la sociologie, la politique, des choses davantage pratiques, d’autres plus philosophiques… Le point commun de toutes ces conférences, c’est qu’il s’agit de personnes très inspirantes qui proposent une idée et l’illustre en faisant appel au storytelling, c’est souvent divertissant et toujours inspirant. C’est un contenu qui est très émotionnel et c’est quelque chose qui me touche tout particulièrement.
J’ai découvert les conférences TED il n’y a pas si longtemps finalement, cela devait être aux alentours de 2015, et lorsque j’ai découvert cela je me suis dit que c’était génial et que j’avais vraiment très envie de pouvoir faire cela un jour, parce que les conférences TED c’est quelque chose que je valorise et qui est globalement très valorisé socialement, c’est à dire que c’est reconnu mondialement, ça fait bien sur le CV, il y a une forme de reconnaissance sociale si l’on a fait une conférence TED dans sa vie. Comme j’avais ce besoin de reconnaissance sociale qui venait de l’extérieur, ce dont on a parlé la semaine dernière dans l’épisode sur les besoins et les valeurs, c’était quelque chose qui me parlait beaucoup et lorsque je voyais les personnes qui avaient donné des conférences TED et qui m’inspiraient le plus, il s’agissait souvent de personnes qui avaient des destins incroyables, extraordinaires et hors du commun et qui avaient vécus des choses parfois terribles, notamment d’une femme qui avait été capturée et violée dix ans durant, il y a aussi des personnes qui ont vécus des guerre civils, des accidents, qui ont perdus des membres, des personnes qui ont des maladies graves. Ce sont des personnes qui ont des vécus particuliers et qui viennent partager leur histoire et surtout leur leçon de vie, je trouvais cela génial et je me disais que j’aimerais aussi inspirer autant de monde.
J’aurais aimé avoir cette reconnaissance qu’apporte le fait d’avoir participé à un TED Talk, je me disais que ce ne serait jamais possible parce que je n’avais pas ce destin là, ce que je voyais à travers ce genre de choses c’est que vous voyez certaines personnes faire des choses que vous jugez belles et extraordinaires, et vous vous dites sûrement que ce ne sont exclusivement que des personnes qui ont des destins extraordinaires. En réalité, ce n’est pas le cas, si vous regardez les TED Talk, il ne s’agit pas que de personnes qui ont des vies extraordinaires, ce sont des personnes qui ont pour point commun d’avoir des idées qui méritent d’être partagées, ce que j’avais retenu à travers mon biais de confirmation c’était que toutes ces personnes avaient des destins extraordinaires et que si je n’avais pas vécu une guerre civile, ou que j’avais été molestée pendant 10 ans de ma vie, je ne pourrais jamais être à la place de cette personne là. Je pensais qu’il fallait avoir un destin extraordinaire (par exemple avoir subi un gros accident de vie) pour pouvoir avoir cette reconnaissance sociale que je valorisais.
Sauf que j’étais complètement passée à coté d’une information importante et du point commun qui rassemblait toutes ces personnes, tout ces types d’interlocuteurs dans ces TED Talk que je regardais, l’important du message n’était pas que ces personnes avaient eu un accident de vie ou avaient fait quelque chose d’extraordinaire, ou avaient perdu un membre de leur corps, un membre de leur famille… Le point commun de toutes ces personnes c’est que cet évènement qu’ils avaient vécu leur avait fait avoir une accélération dans leur compréhension des choses qui faisait que cela les avait ramenés à l’essentiel, à ce qui est important, sur ce qui vaut vraiment la peine de porter son attention. Ce qui fait qu’elles ont des choses à dire n’est pas l’évènement traumatique qu’elles ont vécus, ce qui est important c’est que par le biais de cet évènement en particulier, elles ont pu se centrer sur ce qui était important. Je me suis rendu compte de cela à force de regarder des TED Talk, et en grandissant du point de vue de mon développement personnel de manière générale, et en voyant des personnes autour de moi faire des choses extraordinaires et me rendre compte qu’à chaque fois, leur souffrance personnelle que je ne vois pas forcément et qui ne sont pas forcément de gros accidents de vie, leur ont permis d’aller droit au but. Cela leur a permis de se demander ce qui valait vraiment la peine, qu’est-ce qui est réellement important.
La réalité est que lorsque par exemple tu te retrouves kidnappé, le fait qu’hier il n’y avait pas la couleur de coque d’Iphone que tu voulais et que cela t’avait frustré, à ce moment là ça n’a plus du tout d’importance. Lorsque tu apprends que ta mère a un cancer du sein, le fait que chez Picard il n’y avait plus les demi-baguettes que tu aimes d’habitudes, tu n’en as plus rien à faire. Ce genre évènement te ramène à l’essentiel, le moment où tu perds un proche, un travail, quel que soit l’accident de vie que tu travers, cela te ramène à l’essentiel. Cela au coeur de tes valeurs et de ce qui importe dans ta vie.
Le problème c’est que dans notre société, il nous faut perdre quelqu’un, perdre un travail, avoir notre vie qui est menacée pour pouvoir prendre le temps et se rendre compte de cela. Nous vivons dans une société de consommation où l’on nous propose constamment d’acheter, pour s’acheter du bonheur en quelque sorte, alors que l’on passe complètement à coté de ce qu’est réellement le bonheur. Si on pose la question à des personnes qui sont en fin de vie ou qui ont bien vécus une vie belle, longue et remplie, ces personnes là ne vont pas vous dire que ce qui les a rendus heureux c’était leur voiture, leur maison ou les choses qu’ils ont achetés ou possédés et elles ne vont pas non plus vous dire que si il y a une chose qu’elles regrettent dans leur vie c’est de ne pas avoir eu cette fameuse coque d’Iphone. A ce moment là, ce dont elles vont vous parler, ce sera peut-être des personnes desquelles elles n’ont pas assez garder contact et qu’elles sont tristes de les avoir perdus de vue, des choses qu’elles n’ont pas fait dans leur vie par peur du regard des autres / de décevoir leurs proches, les voyages qu’elles n’ont pas fait, les personnes avec qui elles n’ont pas partagés… Voilà de quoi elles vont vous parler. Lorsque vous demandez à une personne âgée quelle est son plus beau souvenir ou sa leçon de vie, elle va vous parler des personnes qui ont marqué sa vie, des expériences, des choses qu’elles ont appris, des choses voyages, de l’amour, de la famille… Elles ne vont pas voir parler du jour où elles ont eu une promotion, ou du jour elles ne l’ont pas eu, ou des choses futiles.
Ce que je vous propose dans ce podcast, c’est de ne pas attendre qu’il y ait un accident dans votre vie pour vous ramener à l’essentiel.
Et de vous poser dès maintenant la question : qu’est-ce qui est important aujourd’hui dans votre vie, êtes-vous dans le bon travail ? Dans la bonne relation ? Etes-vous vraiment alignés avec qui vous êtes vraiment ? Qu’est-ce qui est vraiment important pour vous et d’aller dans cette direction là. De prendre dès aujourd’hui ce chemin, de se recentrer vers l’essentiel et d’être minimaliste dans sa façon de penser. Ne pas laisser tout ce brouhaha extérieur polluer votre état mental en vous proposant des idées qui ne sont pas importantes, qui ne sont pas essentielles pour vous, et de l’appliquer à tous les niveaux.
Il y a cette notion de minimalisme qui est très à la mode en ce moment et pour cause, lorsque l’on va droit au but, on se simplifie la vie. Lorsque l’on a un seul sac à main et non plus 15, on se simplifie le matin avant d’aller au travail, il n’est plus question de réfléchir pendant 10 ans. On simplifie son environnement et on se concentre sur ce qui est vraiment important. Là je vous donne un exemple assez basique par rapport à un sac à main mais cela peut s’appliquer à tout les niveaux de notre vie, cela se représente dans tout les choix que l’on fait au quotidien, il y a pleins de raisons qui poussent à perte minimaliste dans sa façon de penser, parce que cela nous oblige à nous ramener à l’essentiel. Je vous propose de faire cela aussi au niveau de vos idées, de ce avec quoi vous vous nourrissez l’esprit, les informations que vous lisez et que vous recevez, les choix que vous faites dans votre vie de vous posez la question, est-ce que mes actions vont vraiment dans le sens de ce que je veux faire, est-ce que je ne suis pas en train de m’éparpiller et de me compliquer la vie et de me rajouter du stress, du brouaha mental et des choses que je n’ai pas envie d’avoir dans ma vie.
Pour finir ce podcast, j’avais envie de vous dire qu’à l’heure actuelle j’ai toujours envie de faire un TED Talk, c’est toujours quelque chose qui fait partie de mes rêves, mais ce qui est génial c’est que cela ne fait plus partie de mes rêves pour les mêmes raisons. Aujourd’hui, je trouve toujours que le nom ” conférence TED “ confère une certaine reconnaissance sociale, mais ce n’est plus pour cette raison que je veux faire une conférence Ted un jour. La raison pour laquelle je veux en faire un, c’est parce que j’ai remarqué que les personnes qui ont eu l’occasion de faire cela avaient elles-mêmes grandies en tant qu’individus pour pouvoir donner et ne rien attendre en retour, pour être là et transmettre une expérience, une idée, et le faire simplement pour la beauté du geste et pour le partage que cela représente. Je ne dis pas que les personnes qui font des Ted Talk n’ont pas conscience de la reconnaissance sociale, ni qu’elles ne prennent pas plaisir à ce qu’on leur dise que c’est génial qu’elles le fassent, mais ce n’est pas leur moteur, ce n’est pas ce qui motive leur envie de le faire. Ces personnes si elles sont là c’est parce qu’elles ce sont centrées sur l’essentiel.
Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, je vous embrasse, je vous souhaite une excellente semaine, un excellent week-end et je vous dis à vendredi prochain !

 

Voir aussi / sources


Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *