#55 – Perdre du poids



Le programme tel qu’il était proposé lors de la sortie de cet épisode, n’est plus disponible. Il a été remplacé par un programme de coaching en ligne de groupe: Cliquez ici pour plus de détails.


Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

21 commentaires

  1. Aurélie

    Salut Esther, super épisode comme chaque fois.
    Merci pour le contenu que tu proposes.
    Concernant les boissons sucrées ou light, ou alcoolisées, faut-il les considérer au même titre qu’un cookie, par exemple?

    Beau week-end 😊

    1. Sabrina Ghadaouia

      Petite question: je ressent souvent l’envie de grignoter par ennui (au travail notemment). J’ai un peu pris l’habitude de combler ces envies avec un en cas sain (pomme, yaourt galette de riz etc.)
      Penses tu que je ferai mieux d’arrêter puisque au final j’active quand même le circuit de récompense ? En limitant les dégâts hahaha.
      Merci pour ton travail j’ai perdu 5 kgs juste en passant 1 mois à me demander “est ce que je veux vraiment manger ça ?”. J’ai encore du mal à gérer le côté social de la nourriture et surtout de l’alcool !! Mais ta vision du comportement alimentaire m’a aider à revoir mes habitudes et à déculpabiliser donc merci beaucoup !

      1. Esther

        Bravo pour tes 5 kg ! Continue comme ça ! 💪

        Demande toi, pourquoi je mange cet encas là maintenant tout de suite ? Si la réponse n’est pas “pour me nourrir”, alors oui, tu peux envisager d’arrêter. On s’en fiche que le truc que tu manges soit sain ou non. C’est juste une pensée “Oui mais ça va, c’est sain” qui te permet de trouver une excuse pour manger. Si tu as faim et que tu es en train de te nourrir, tu n’as même pas l’idée de chercher une excuse. =)

  2. Rhia

    J’ai cliqué mais ça me dit erreur.
    Je ne fais pas de yo-yo mais j’ai l’impression que depuis des mois peut importe ce que je fais je reste dans un certain poids tjs 89 ou 88 kg.
    Oui à une époque j’ai dû trop manger pendant l’allaitement de mes enfants, après je ne mangeai plus du sucre ni d’industriel et je n’ai pas vu de différence donc j’en ai repris un peu. Et aucun changement. Le vin rouge compte t il comme sucre ? Merci 🙂

  3. Karine

    Bonjour 🙂

    Je suis parfaitement d’accord avec le fait qu’il faille apprendre à vivre ses émotions au lieu de les étouffer avec de la nourriture ou tout autres tampons émotionnels, mais comment peut-on faire ensuite pour gérer ses émotions? J’imagine que chaque cas a sa solution. Ce que je ne trouve vraiment pas facile à gérer ce sont les émotions ”long terme”. Comme les émotions provoqués par une rupture par exemple ou le fait de ne pas savoir si on est dans le domaine professionnel qui nous convient (on pourrait parler d’une sorte d’angoisse permanente). Faut-il alors compenser les compulsions par d’autres activités qui peuvent apporter de la dopamine sans causer de tort à notre corps, comme le sport?

    Vous faites un boulot exceptionnel, bonne continuité! 😀

    1. Esther

      Bonjour Karine,

      J’aurais tendance à recommander de ne pas remplacer un tampon par un autre. Beaucoup de personnes qui fument utilisent ensuite la nourriture comme tampon. J’ai envie de vous aider à résoudre le vrai problème plutôt que de le transférer ailleurs. Demande toi pourquoi tu as besoin d’un tampon émotionnel et comment peux-tu t’en régler ce problème ? Faire du sport ou tranvailler c’est super, mais comme toute les activités (manger des aliments plaisir y compris), ce qui fait que ce sont des activités saines, c’est la raison et l’état d’esprit avec laquelle on les pratique. =)

      Belle journée à toi !

  4. Natacha

    Merci Esther! Je te suis depuis quelques semaines et cela complète bien ce que je comprends en ce moment dans ma vie. Et ça fait plaisir de lire une autre chercheuse 😉
    Petites questions :
    J’ai parfois – le matin surtout – une “fausse” faim dans le ventre : une sensation désagréable dans le haut de l’estomac qui ressemble à de la faim mais n’en est pas. Une idée sur ce que c’est et comment le gérer quand on lutte pour perdre du poids?
    Aimant bien manger et étant particulièrement émotionnelle, j’ai encore de peine à faire la différence entre l’envie de se faire plaisir pour vraiment apprécier un aliment et le fait de fuire une émotion.

    1. Esther

      Bonjour Natacha,

      Pour la sensation désagréable dans l’estomac, je dirais de t’assurer que tu n’as pas de remonter acides ou quoi que ce soit d’autre. Une simple consultation devrait apporter des réponses. Souvent aussi on confond la faim avec la soif. Il est possible que le matin, tu aies surtout soif. Commence peut-être par boire un grand verre d’eau et vois si cela change tes sensations au niveau de ta gorge/haut de l’estomac.

      La distinction entre l’envie émotionnelle et celle de se faire vraiment plaisir c’est l’urgence. S’il te faut qqc là tout de suite maintenant, alors c’est émotionnel. On en parle largement dans l’atelier dont un replay est disponible dans le programme en ligne ➜ICI

      1. Natacha

        Cette fausse faim a disparu dès le moment où je n’ai plus mangé de pain blanc!
        J’ai perdu 5kg et c’est tellement facile! J’ai l’impression de respecter mon corps et ça me plaît !
        Merci pour toutes tes productions. Je ne les écoute/regarde pas forcément dans l’ordre mais c’est très utile !
        Tu envoies toujours des newsletters ? Je ne les reçois plus mais c’est peut-être parti dans les spams.

  5. Pingback: Il existe une réponse au surpoids (ou au souspoids) – Les Petits Bonheurs

  6. Lou

    J’ai trouvé le livre sur la FNAC sur “code obésité ” = géniale et merci.
    Depuis 3 semaines environ je ne petit déjeune plus le matin. Même après un footing de 45 minutes je ne mange que vers 13h : aucune fatigue ou faim !
    Par contre vers 17h j’ai faim et je ne sais quoi trop manger 😉
    Là j’essaie de limiter tous les sucres mais sans pression 😉
    J’espère que tu nous feras des posts sur l’alimentation.
    Merci encore pour toutes ces infos.
    Lou

  7. Liz

    Bonjour Esther

    Je nutilise pas la nourriture comme tampons emotionels par contre juste avant mes regles et surtout durant le syndrome pre-menstruel c’est beaucoup plus difficile. Pas forcement par manque de volonte, de ne pas vouloir vivre ses emotions mais tout d’abord par faim (j’ai tres faim et je vais manger beaucoup en commencant par des aliments sains et nutritif) mais aussi par fatigue physique et mentale. J’essaye vraiment de mettre en place un podcast de brooke castillo ou elle parle de comment applique ces outils quand on est depressif car c’est comme ca que je me sens a ce moment la de mon cycle. Je ne me sense meme pas triste, je me sens vide, je me sens pas motive, je me sens sans emotions et donc plus rien n’est important. Je sais que c’est passage et que cette emotion de vide ne va pas me tuer, mais c’est difficile a vivre et souvent je mange juste ce que je trouve pas pour calmer mes emotions, mais juste peu etre pour ressentir plus peut etre?. As-tu des conseils la dessus, car c’est une emotions qu’on ne choisi pas, celle ci elle arrive par le corps, sans raison. Je sais quand je vais avoir mes regles d’un coup jai cette sensation de vide et ensuite de fatigue intense et de faim, puis la faim disparait dans la jours suivants, mais le vide reste plus lontemps. Desole ce message n’est pas tres concis et brouillon, mais jaimerais avoir ton opinion la dessus. Merci!

    1. Esther

      Bonjour Liz,

      Merci pour ton message et non ce n’est pas brouillon. J’ai très bien compris ce que tu veux dire. Je pense que tu trouveras des réponses dans l’épisode sur accueillir les émotions désagréables. Je parle en details de comment appliquer les outils dans ce cas là. Passe une belle fin de soirée. Bise.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *