fbpx
  • Carnet quadrillé au format A5 à utiliser en carnet de notes ou carnet de flot de pensées / d'auto-coaching. DESCRIPTION DU PRODUIT
      • Nombre de pages : 192 (96 feuillets).
      • Dimension : A5.
      • Couleur : Bleu canard foncé et vert d'eau.
      • Pages : Quadrillées 0,5 mm gris clairs. Page de garde incluse.
      • Finitions : Spirales noires. Couverture carton pelliculage soft touch. Elastique et signet satin noir.
      • Type de papier : Papier blanc 100% recyclé 100g/m2.
      • Provenance : Conçu et imprimé à Paris.
      • Illustrations et conception: Esther Taillifet.
    Ce carnet n'est pas parfait. Le papier est recyclé mais la couverture, l'encre et la colle ne le sont pas. L'impression est faite en France mais le papier provient d'Italie. Le code barre est imprimé sur la couverture pour éviter une étiquette et un emballage plastique mais les envois se font dans des emballages pas toujours 100% recyclés bien que toujours minimalistes. Vous connaissez mon motto "better done than perfect". Mon intention ici est de faire au mieux et de le faire de façon transparente.
    L'HISTOIRE DE CE CARNET
    J'ai deux problèmes dans la vie en matière de carnets :
      1. J'aime écrire sur des carreaux mais il faut que ceux-ci ne soient pas bleus et suffisamment clairs pour que je puisse voir ce que j'écris.
      2. J'aime que ce soient des spirales avec une couverture rigide parce que lorsque j'écris un flot de pensées, j'aime bien pouvoir m'assoir dans une position approximative et m'appuyer sur mes genoux.
    À cela s'ajoute les envies suivantes, valables quel que soit le type de carnets :
      • Une couverture rigide et foncée pour la durée dans le temps.
      • Un format A5 car c'est le plus pratique.
      • Un élastique pour maintenir les pages entre elles parce que sinon je ne te donne pas 3 jours avant que le bazar se retrouve tout plié en 12 dans mon sac entre ma gourde et mes clefs (toi-même tu sais).
      • Des pages suffisamment épaisses pour que mon stylo noir à encre ne traverse pas les feuilles. Les 70 à 80g/m2 des carnets Leuchtturm1917 ou Moleskine, ce n'est pas assez pour moi !
      • Pas plus de 200 pages parce que j'aime avoir des carnets pour tout et c'est vite lourd de se balader avec 15 carnets de 500 pages !
      • Du papier blanc parce que le papier "jaune pisse", ça me déprime (qui a eu cette idée sérieux ?).
      • Un signet en tissu car je perds les marque-page classiques.
      • Une gamme de prix dans les 20€ car c'est le budget que j'ai l'habitude de mettre pour un bon carnet type Leuchtturm1917 ou Moleskine.
      • Et si j'ose rêver, j'adorerais que les pages soient en papier recyclé, que la couv' soit végane mais pas en matière plastique hyper polluante. Si les matériaux et le produit fini pouvaient ne pas être passés par la Laponie avant d'arriver chez moi (même si je m'offre le carnet à Noël 😉), ne pas avoir nécessité de tuer 3 ours polaires, 6 vaches et exploité 10 travailleurs et bien ça serait franchement apprécié. Et enfin si la marque qui me vend mon carnet était en plus transparente sur la nature et la provenance des matières ainsi que les conditions de production, je lui ferais un gros câlin (via Zoom 😷). Mais tout ça bien sûr, c'est si j'ose rêver.
    Je ne trouvais pas ce que je recherche sur le marché, alors du coup je l'ai créé. Je fais des exercices d'écriture au quotidien et pour moi avoir un carnet qui est agréable à utiliser, c'est la base pour bien m'auto-coacher. Par ailleurs, je suis passionnée de dessin. Je dessine depuis que je sais tenir un crayon (ça fait donc quelques années). Donner du sens à ce carnet grâce au dessin a été un énorme kiffe pour moi. Cette illustration, je l'adore ! J'adore ce qu'elle représente et j'adore le message qui va avec. Toutes les belles choses commencent par un flot de pensées. Tout commence par une idée posée sur le papier. J'espère que ce carnet portera vos plus belles idées et qu'il vous inspirera autant qu'à moi. Esther 🔥
  • Carnet pointillés au format A5 à utiliser en bullet journal ou en carnet de notes.
    DESCRIPTION DU PRODUIT
    • Nombre de pages : 192 (96 feuillets).
    • Dimension : A5.
    • Couleur : Bleu canard foncé et vert d’eau.
    • Pages : Pointillés 0,5 mm gris clairs. Pages numérotés. Page de garde et table des matières incluses.
    • Finitions : Couverture carton pelliculage soft touch. Elastique et signet satin noir.
    • Type de papier : Papier blanc 100% recyclé 100g/m2.
    • Provenance : Conçu et imprimé à Paris.
    • Illustrations et conception : Esther Taillifet.
    Ce carnet n’est pas parfait. Le papier est recyclé mais la couverture, l’encre et la colle ne le sont pas. L’impression est faite en France mais le papier provient d’Italie. Le code barre est imprimé sur la couverture pour éviter une étiquette et un emballage plastique mais les envois se font dans des emballages pas toujours 100% recyclés bien que toujours minimalistes. Vous connaissez mon motto « better done than perfect ». Mon intention ici est de faire au mieux et de le faire de façon transparente.
    L’HISTOIRE DE CE BUJO
    Je l’avoue, ce produit je l’ai fait avant tout pour moi. Ce carnet est pour ainsi dire mon bullet journal idéal !  Je m’explique. Voilà ce que je recherche personnellement dans un carnet qui me servira de bullet journal :
    • Une couverture rigide foncée pour la durée dans le temps mais si possible pas du noir parce que je m’en suis lassée.
    • Un format A5 et des pointillés de taille standard pour pouvoir reproduire les 12 milles layouts que je trouve sur internet et que je n’ai pas envie de ré-inventer moi même.
    • Pas de spirales car c’est chiant pour les doubles pages de bujo même si je trouve cela pratique pour écrire.
    • Pas de soufflet en fin de journal car cela rend le carnet plus épais et je ne m’en sers jamais.
    • Pas de porte stylo car ça s’accroche dans mon sac et ça me gonfle d’autant plus que ça peut s’acheter et s’ajouter facilement si un jour ça me manque.
    • Un élastique pour maintenir les pages entre elles parce que sinon je ne te donne pas 3 jours avant que le bazar se retrouve tout plié en 12 dans mon sac entre ma gourde et mes clefs (toi-même tu sais).
    • Des pages suffisamment épaisses pour que mon stylo noir à encre et mon Stabilo bleu ne traversent pas les feuilles. Les 70 à 80g/m2 des carnets Leuchtturm1917 ou Moleskine, ce n’est pas assez pour moi !
    • Pas plus de 200 pages parce que j’aime changer mon carnet tous les 9 à 12 mois max juste pour le plaisir d’en commencer un nouveau et je ne veux pas gâcher des pages.
    • Du papier blanc parce que le papier « jaune pisse », ça me déprime (qui a eu cette idée sérieux ?).
    • Un signet en tissu car je m’en sers vraiment et je perds les marque-page classiques.
    • Une gamme de prix dans les 20€ car c’est le budget que j’ai l’habitude de mettre pour un bon carnet type Leuchtturm1917 ou Moleskine.
    • Et si j’ose rêver, j’adorerais que les pages soient en papier recyclé, que la couv’ soit végane mais pas en matière plastique hyper polluante. Si les matériaux et le produit fini pouvaient ne pas être passés par la Laponie avant d’arriver chez moi (même si je m’offre le carnet à Noël 😉), ne pas avoir nécessité de tuer 3 ours polaires, 6 vaches et exploité 10 travailleurs et bien ça serait franchement apprécié. Et enfin si la marque qui me vend mon carnet était en plus transparente sur la nature et la provenance des matières ainsi que les conditions de production, je lui ferais un gros câlin (via Zoom 😷). Mais tout ça bien sûr, c’est si j’ose rêver.
    Donc vous avez compris, je n’ai pas trouvé (surtout le dernier point) le bullet journal idéal, du coup je l’ai fait. J’ai dessiné pour l’occasion une illustration qui me donne l’impulsion pour me lancer dans de nouveaux projets. J’adore l’art surréaliste. Et je voulais quelque chose d’inspirant qui donne envie de croire en soi, de se lancer et de s’autoriser à échouer et recommencer d’où la phrase : « tout vient à point à qui sait apprendre ». J’adore ce que dégage ce carnet : patience, essais/erreurs, apprentissage et tous tes rêves prendront forme lorsque le temps sera juste. J’espère que vous l’aimerez autant que moi. Esther 🔥

Aller en haut