fbpx

Voici le témoignage d’Alexandra, ancienne membre de la Communauté :

Hello,

J’ai envie de faire un bilan à l’occasion de mon départ de La Communauté, après y avoir passé 15 mois. C’est la fin d’un sacré cycle.

J’ai procrastiné sur ce bilan, par peur que les mots ne soient pas à la hauteur de la gratitude infinie que je ressens pour l’équipe de SSB, les communautes, et moi.

J’ai envie de partager plusieurs choses.

Mes plus beaux apprentissages:

– C’est ok de changer mes circonstances parce que j’en ai envie, même si dans l’absolu je pourrais changer mes pensées. Je ne suis pas obligée de subir mes circonstances si elles ne me conviennent pas, ou plus. Je peux pleinement m’assumer au monde.

– Cependant, le changement commence le plus souvent à l’intérieur (hors situation de danger). Le plus souvent, le changement à l’extérieur suit de manière fluide.

– La vie des autres leur appartient. Ce n’est pas ma responsabilité de leur faire prendre conscience de certaines choses. Le dév perso est un chemin que chacun/e est libre de prendre.

– C’est à moi de respecter mes limites, pas aux autres.

– Quand il est question de regard des autres, il est question de regard de moi sur moi (même si j’ai tendance à l’oublier ).

–  Mon intuition se cultive, et est une aide précieuse pour apprendre à me connaître et vivre de manière alignée (le tarot ).

– Les peurs crient, l’intuition murmure.

– La vie c’est 50/50.

– Mes valeurs sont ma boussole.

– Mes émotions sont inoffensives et demandent à être vécues dans mon corps, pas dans ma tête.

– L’acceptation inconditionnelle (de ce qui est, de ce que je ressens) est le premier pas.

– La vie est comme un escalier en spirale, il y a des moments où on a l’impression de repasser au même endroit pour la nième fois, voire de reculer, mais on ne voit pas qu’on est un étage au-dessus.

Au-delà de l’auto-coaching:

– J’ai lu la vulnérabilité des autres, ai expérimenté la mienne à coeur ouvert, et la connexion aux autres que j’en retire m’émeut profondément.

– Je ne me sens plus comme une extra terrestre en décalage avec le monde.

– J’ai fait des rencontres qui existent maintenant au-delà de La Communauté (et quelles rencontres ).

Il y a un peu plus d’un an, je m’étais inscrite car j’avais décidé d’investir sur moi. L’essentiel de cette année est de m’avoir apporté de la conscience et de la clarté. A propos de moi-même, ce qui est important pour moi, mes pensées, mes émotions, mon corps. A propos des autres et du monde qui m’entoure.

Je termine avec le condensé de ma vie d’humaine pour celleux qui sont arrivé/es jusque là.

J’ai passé quelques mois à vouloir changer mes pensées sur mon couple avant d’accepter que je ne l’aimais tout simplement plus, que je me sentais figée dans une ancienne version de moi-même dans notre relation, et qu’il ne correspondait plus à ce que je me souhaitais. La rupture m’est apparue comme une évidence .

J’ai investi ma sexualité comme un domaine de vie à part entière. J’ai donné de l’amour à sa part blessée. Maintenant, je l’explore avec moi-même et des partenaires avec qui je me sens libre et en sécurité. C’est trop bon .

J’ai mis l’internat de médecine en pause pour me consacrer durant un an à la santé publique humanitaire à l’international, et me sens profondément à ma place.

Pour autant, je m’autorise à exister au pluriel, et m’autorise à changer. Les notions de douance et de multipotentialité m’ont également aidé.

Je prends soin de mon énergie, et ai passé le cap des 3 mois sans burn out, naturellement, ce qui est une première . Je réalise mes activités dans la limite du temps et de ma santé, ce qui est un nouveau cadre de pensée pour mon cerveau.

Je suis entourée de relations qui me nourrissent profondément et ne subis plus mon entourage.

J’ai tellement d’amour et de gratitude.

Un nouveau cycle commence, qui sera à son tour rempli de vie .

Merci

Alexandra

En savoir plus sur nos accompagnements

Nos ressources gratuites

2021-06-04T12:03:24+02:00

Laisser un commentaire

Aller en haut