#141 – La communauté

Retranscription écrite du podcast :

Bonjour à tous et bienvenue dans Se Sentir Bien, le podcast qui est là pour vous aider à devenir votre propre coach, je suis Esther Taillifet, coach certifiée et dans ce 141ème épisode nous allons parler de LA Communauté, qui est l’abonnement d’auto-coaching associé à ce podcast.

Si vous êtes un auditeur régulier du podcast vous devez vous demander : “quel est ce début d’intro ?”, si vous êtes un “communaute” (un abonné de LA Communauté), vous savez de quoi il s’agit.

Qu’est-ce que LA Communauté ?

C’est l’abonnement que je vous propose, à vous les auditeurs de ce podcast, dans lequel nous allons appliquer tous les outils dont je parle au fur et à mesure des épisodes. Je nous connais, nous les êtres humains, nous sommes très doués pour écouter passivement ou lire passivement, nous avons appris ça sur les bancs de l’école : s’assoir et écouter ce que l’on nous dit sans jamais vraiment appliquer les exercices et sans jamais utiliser tous les outils que je vous propose ici. Il existe LA Communauté, qui est un abonnement et dans lequel on applique chaque mois tout ce qu’on apprend ici et aujourd’hui j’ai envie de rendre hommage à cette communauté parce qu’elle a 1 an et 5 mois au moment où j’enregistre, vous allez vous dire : “mais pourquoi fêter les 1 an et 5 mois ?”, je vais vous expliquer tout ça.

J’ai surtout envie de vous parler de toutes les transformations qui se sont produit pour toutes les personnes qui sont dans LA Communauté, ce podcast je ne vais pas le faire seule mais accompagnée de “communautes” qui sont venus partager leurs expériences avec vous, avec beaucoup de générosité.

L’objectif c’est que cela vous inspire, c’est aussi de vous partager l’histoire de LA Communauté, parce que je trouve cela chouette de vous raconter sa création, il a fallu plusieurs mois pour que tout fonctionne et que je sois satisfaite de ce que l’on vous propose et j’ai envie de vous parler de ça. D’une part ça me fait plaisir de vous partager l’évolution des choses, j’aime vous raconter ce qu’il se passe et j’aime le fait de pouvoir remonter dans les épisodes du podcast et de voir un peu tout ce qui a été créé et de voir le chemin parcouru et les nouvelles choses qui sont faites dans ce podcast.

Et je sais aussi que parmi vous il y a beaucoup d’entrepreneurs et d’entrepreneuses parmi vous et ça peut être inspirant pour vous de voir le cheminement de pensées derrière la création d’un produit en ligne, je pense que c’est quelque chose qui peut vous intéresser et pour vous, auditeurs et auditrices de ce podcast, cela va vous permettre de savoir de quoi il s’agit et qu’est-ce que cela à pu apporter aux personnes qui se sont inscrits, si vous vous n’en faites pas parti, que vous puissiez avoir le retour d’expérience et en profiter malgré tout dans le podcast bien que vous ne soyez pas inscrits.

J’ai aussi une surprise pour vous à la fin du podcast, restez connecté parce qu’il va se passer quelque chose. je vous invite à rester jusqu’au bout pour que je puisse vous en parler et que vous puissiez savoir de quoi il s’agit. (Je suis douée pour faire du leasing vous ne trouvez pas ?).

D’habitude je fais les annonces en début de podcast mais là j’ai décidé de garder ça pour la fin parce que j’ai vraiment envie que vous écoutiez les témoignages des “communautes” qui sont venus témoigner parce que c’est vraiment très inspirant.

J’ai envie de vous expliquer pour quelle raison j’ai créé LA Communauté.

Le podcast existe depuis septembre 2017, j’avais procrastiné pendant plusieurs mois parce que j’avais eu l’idée de créer le podcast vers le mois d’avril et je l’ai créé seulement en septembre (je m’en souviens très bien). J’ai décidé de lancer LA Communauté parce que je me suis aperçue qu’on me posait constamment les mêmes questions et que c’était des questions auxquelles j’avais déjà répondu dans le podcast précédemment, on me demandait comment se sentir mieux dans telle ou telle situation, les outils je les avais déjà donné, j’avais déjà dit qu’il fallait faire un flot de pensées, ensuite faire un modèle de Brooke Castillo, ensuite aller chercher une pensée qui nous serve davantage , prendre le temps de vivre l’émotion jusqu’au bout… Toutes ces étapes étaient déjà disponibles dans le podcast, mais je voyais que de passer de la théorie à la pratique n’était pas aussi simple pour vous. Je m’étais dit qu’il fallait vraiment que je trouve une façon

d’accompagner les personnes dans l’utilisation de tous ces outils et j’avais déjà commencé en septembre/octobre/novembre 2017 à proposer des petits programmes qui traitaient d’une problématique : confiance en soi, relation aux autres… Je ne m’étais pas sentie très épanouie dans ce format,  ce n’était pas vraiment les thématiques qui m’inspirez le plus, j’avais arrêté. L’une des choses les plus importantes pour moi est que je prenne du plaisir dans le travail que je fais au quotidien. Je pense qu’on est le meilleur là où nous sommes inspirés, pour moi c’est important d’être inspirée dans ce que je faisais.

Je me rendais compte qu’il était important pour moi d’être inspirée par ce que je faisais, les thématiques que j’avais choisi à ce moment là n’étaient pas celles qui m’inspiraient le plus, j’ai tout simplement décidé d’arrêter, et je me rendais compte que j’étais beaucoup plus inspirée à l’idée de rendre les personnes autonomes, et de leur permettre de s’auto-coacher, c’est d’ailleurs pour cette raison que ce podcast s’appelle “Se Sentir Bien : devenir son propre coach”, parce que c’est ce qui m’inspire le plus, c’est de donner les outils et que chacun puisse se les approprier. Je me suis rendue compte que les personnes qui écoutaient le podcast ne savaient pas quoi faire du podcast et de comment appliquer les outils dans leurs vies, et je me suis dit que je n’avais pas envie de proposer un programme qui aiderait à résoudre une problématique en particulier, j’ai déjà un programme de coaching où je coach sur une thématique en particulier : la relation à la nourriture et la perte de poids, le tampon émotionnel… Mais tout ça n’est autre qu’un choix de point d’entrée dans l’univers du développement personnel. En réalité, dans ce programme nous travaillons sur de nombreuses autres thématiques, notamment la relation aux autres, le travail et les relations amoureuses, qui sont les thématiques qui reviennent souvent.

Il n’en demeure pas moins que ce coaching a un but particulier, qui est d’aider les personnes à se libérer de l’emprise de la nourriture et par extension à perdre du poids.

J’avais vraiment pour intention d’aider chacun à devenir autonome et à s’auto-coacher, pour que vous puissiez le faire sur toutes les thématiques qui vous importe : la perte de poids ou tout autre thématique qui vous concerne. Vous pourriez venir dans LA Communauté avec un objectif d’arrêt de la cigarette par exemple, ou trouver votre voie professionnelle ou améliorer vos relations avec votre conjoint-e… et vous pourrez malgré tout bénéficier de LA Communauté et bénéficier des outils, apprendre à vous les approprier dans cette thématique en particulier. Je me suis dit que je pouvais faire un contenu qui durerait sur 12 mois et où chaque mois on apprendrait ensemble un nouvel outil et nous l’aborderions en profondeur, on l’adapterait à toutes les situations que vous traversez. C’est donc de cette manière que LA Communauté est née, que j’ai lancé en janvier 2019, et j’ai vraiment lancé ce projet sur un coup de tête, je me suis réveillée un matin et je me suis dit : “c’est ça qu’il faut faire”. A l’époque il n’y avait que Claudia avec moi dans l’équipe, pour le coup je ne voulais pas réitérer mon erreur d’attendre longtemps avant de lancer ce projet comme j’avais pu le faire pour le podcast lui-même, j’ai eu une sorte de révélation si on peut dire, j’ai eu une vraie et forte intuition que c’était la bonne chose à faire et je me sentais vraiment alignée avec cette décision, j’ai soumis l’idée à Claudia et elle m’a dit que c’était génial. J’avais cette pensée que c’était difficile d’investir sur soi, je me disais qu’investir sur soi plusieurs milliers d’euros dans un coaching, ce sont les tarifs classiques en terme de coaching si vous désirez être accompagné plusieurs mois, parfois ça peut aller jusqu’à 8 ou 9 mois d’accompagnement en fonction de l’objectif et de la problématique rencontrée. Avant de pouvoir investir plusieurs milliers d’euros dans un coaching, il faut déjà être au clair avec la problématique que l’on rencontre vraiment, et sur laquelle on a vraiment envie de se concentrer, et il faut déjà être un peu familiarisé avec le coaching, et voir la valeur que cela peut nous apporter, il y a énormément de choses qui peuvent être faites avec l’auto-coaching, je trouvais qu’il y avait un énorme fossé entre : “j’écoute un podcast et je me fais coacher”, il y avait pleins de choses disponibles entre les deux, pleins de choses qu’il était possible de faire grâce à l’appropriation des outils et c’est vraiment l’ambition de LA Communauté au moment où je l’ai créé, c’était de combler ce vide, que je m’adresse  à des personnes qui ne se lanceraient pas potentiellement dans un coaching, parce qu’ils n’oseraient pas, parce que cela serait vu comme trop cher, ce qui signifie que pour la personne en question la priorité est ailleurs, et c’est intéressant d’aller chercher où nous en sommes dans notre vie et pourquoi on ne se sent pas bien à priori et pourquoi on a envie de faire ce travail sur soi et d’aller débroussailler le terrain. Lorsque j’ai commencé LA Communauté, je faisais un vocal par jour, le fameux “Mot du jour” sur la thématique du mois en question et j’ai vraiment pensé les thématiques de telle sorte qu’on puisse commencer cet abonnement à n’importe quel mois de l’année, et qu’on puisse terminer au moment où on le souhaite et que ce soit une boucle et qu’il n’y ait pas de pré-requis particulier, c’était un peu un casse-tête à mettre en place mais je pense que j’y suis parvenue avec l’aide de Claudia et des coach, je n’ai pas été toute seule. Leila nous a rejoint en avril 2019 et LA Communauté a été lancé en janvier et en mai on lançait la version actuelle qui existe, avec des améliorations.

Au départ je faisais un vocal par jour, 7 jours sur 7, et je me suis très vite aperçue que c’était beaucoup trop de contenus, c’était assez difficile de suivre, il y avait des exercices écrit, et qu’en plus pour moi ce n’est pas quelque chose que j’allais pouvoir tenir sur le long terme. La création de contenu c’est un peu comme le sport, si vous voulez être efficace dans votre prise de masse musculaire, il faut absolument vous accorder des jours de repos, si vous n’avez pas de jours de repos dans votre semaine, vos muscles ne peuvent pas se reposer et vous ne pouvez pas prendre de la masse musculaire. C’est au repos que ce créé la magie de la fibre musculaire qui se reconstruit. Si vous voulez, pour la création de contenus et pour la créativité de manière générale, il faut des jours de repos parce que si l’on créé tous les jours et qu’on se met une contrainte à le faire, même si on adore ce que l’on fait, même si on créé avec bonheur et plaisir, on sera moins bons que si on se donne un temps de pause pour que le cerveau réfléchisse, et que ça décante, j’ai décidé d’arrêter de faire ça pour de nombreuses raisons, je suis descendue à un rythme de 5 mots du jours par semaine avec tous les vendredis, le bilan de semaine où je vous parle de mon développement personnel, je continue à le faire aujourd’hui parce que ça fait maintenant un an et demi où vous avez vu naitre Se Sentir Bien, si vous êtes là depuis le début vous m’avez vu dans tout mes retranchements, vous m’avez vu traverser tout mes doutes parce que je vous parle de manière authentique dans ces mots du jour où je vous raconte ce qu’il se passe pour moi en terme de développement personnel, comment j’applique les outils, à quels endroits j’ai réussi ou échoué…

Depuis c’est un bonheur d’avoir lancé ce programme, le fait d’être là tous les jours avec vous c’est un bonheur, à l’heure actuelle c’est moi qui crée les contenus mais c’est surtout Claudia qui gère la logistique de LA Communauté, c’est elle qui vous répond, qui vous coach à l’écrit, qui vous aide quand vous faites un modèle et que vous avez besoin d’un petit coup de main sur la réalisation de ce modèle… Nous sommes super heureux parce que LA Communauté à maintenant 1 an et 5 mois mais la version actuelle a 1 an, et ça y est nous avons fait tous les thèmes, on voit que la boucle et bouclée.

La nouveauté dans la version 2.0 de LA Communauté

Nous arrivons dans la saison 2 de LA Communauté, tous les thèmes principaux en été abordé, le socle est présent, il est là, le socle de contenu est disponible, si vous vous inscrivez maintenant vous aurez tout à votre disposition, et aujourd’hui nous pouvons passer à l’étape suivante qui est du coaching. Vous avez du coaching de groupe qui a lieu toutes les semaines sur des thématiques différentes, ça varie d’une semaine à l’autre, il y a une thématique sur le couple, sur l’entreprise, le travail, sur les tampons émotionnels : nourriture, écran, et tous les objets de votre procrastination… Je ne crois pas que sur le marché vous puissiez trouver un équivalent et si c’est le cas je ferais évoluer mon produit, je suis vraiment fière de dire que je pense que c’est l’un des meilleurs programme d’auto-coaching sur le marché à ce prix là, dans la qualité dans ce que l’on essaie de vous proposer, nous sommes 6 coach dans l’équipe à travailler à temps plein, à réfléchir à comment on peut vous apporter le maximum de valeur, trouver les meilleures solutions pour vous pour vous coacher au mieux, et c’est pour cette raison que je suis vraiment fière de l’équipe, ce n’est pas quelque chose que j’aurais pu créer toute seule et c’est vrai que sans les filles de mon équipe cette communauté n’existerait pas. Tout ce que l’on créé  chez Se Sentir Bien n’existerait pas sans la présence de mon équipe, je pense que je ferais un podcast avec l’équipe pour vous partager les dessous d’SSB.

Grâce à l’année qui vient de se dérouler, vous avez accès à 1 an de contenus, avec du coaching en plus, et vous allez pouvoir vous faire coacher, en regardant les autres se faire  coacher. Lorsque vous regardez quelqu’un se faire coacher sur une thématique en particulier, c’est très puissant parce que les personnes vont amener des choses dont vous n’avez pas encore conscience, vous allez pouvoir vous projeter et vous dire que vous aviez tel ou tel problème et avancer là dessus. En auto-coaching ou en séance de coaching individuel vous ne pouvez accéder à ce dont vous avez conscience, et le fait de voir quelqu’un vous faire coacher sur une thématique sur laquelle vous essayez d’avancer, vous allez pouvoir voir certaines choses dont vous n’aviez même pas conscience vous-même, cela va vous permettre d’avancer beaucoup plus vite et c’est extraordinaire comme forme de partage donc j’ai vraiment hâte qu’on puisse vous proposer davantage, on le faisait un tout petit peu depuis 2 ou 3 mois, nous allons le faire davantage avec les différents coach de l’équipe, j’ai vraiment hâte d’avoir vos retours à ce sujet.

Ce que je vous propose avant de continuer à parler, c’est d’écouter ce que les filles qui sont dans LA Communauté qui y sont, pour certaines, depuis le début, ce qu’elles voient comme avantages et ce sur quoi elles ont avancé dans leur vie et avant de vous raconter ce qu’il va se passer pour vous et la surprise que je vous prépare aujourd’hui. Je vous laisse avec leurs témoignages et on se retrouve juste après.

Le témoignage de Salma

Nous avons fait un appel et il s’avère qu’il n’y a que des femmes qui ont répondues.

Esther : Comment ça va Salma ?

Salma : Ça va très bien merci.

Esther : ça fait combien de temps que tu écoutes le podcast et que tu es dans LA Communauté ?

Salma : Alors, je ne me souviens pas depuis combien de temps j’écoute le podcast, honnêtement je ne m’en souviens pas, ça fait longtemps, je ne dirais pas depuis les début, mais très tôt dans le podcast, j’ai commencé à suivre et à voir les épisodes sortir au fur et à mesure, à grandir et voir arriver le 100ème épisode… LA Communauté, je crois que j’ai suivi ça depuis le premier jour, pas le premier jour mais le premier mois c’est sur et certain. C’était un moment dans ma vie où je voulais devenir entrepreneure et j’avais pleins de blocages et je me disais que j’avais besoin de quelque chose mais je ne savais pas exactement et tu as lancé ce projet et je me suis dit que c’est ça qu’il me fallait.

Esther : Tu avais un objectif particulier en t’inscrivant à LA Communauté ?

Salma : Alors j’ai fait des études de droit, mais je savais que je ne voulais pas faire ça dans ma vie et je me suis dit que je voulais être entrepreneur, c’est quelque chose qui me parlait, mais je ne savais pas dans quel domaine. J’avais pleins de peurs : peur du regard des autres… J’écoutais tout tes podcasts, j’écoutais aussi tous les podcasts de Brooke Castillo et c’est comme si je voyais toutes les peurs et tous les blocages mais je ne savais pas comment faire pour tout débloquer, pour pouvoir passer à l’action, pour pouvoir changer mes émotions, mes pensées etc… Je ne savais pas comment faire et je n’avais pas les outils, j’ai appris avec toi.

Esther : Et depuis ça tu es entrepreneure ?

Salma : Oui, alors j’ai une entreprise de thé et de tisanes avec mon chéri, la marque s’appelle : “Oress”, et la deuxième chose c’était que j’avais très envie de me lancer sur YouTube et sur Instagram et ça me terrorisait littéralement et ça fait quelques semaines que j’ai commencé, je me suis lancé et j’ai compris de quoi j’avais peur et je me suis sentie tellement libre de le faire, c’était un truc de fou, c’est comme si je m’autorisais vraiment à être qui j’étais.

Esther : C’est fou ça comme tout devient magique à partir du moment où l’on s’autorise à juste être, du fait de n’en avoir rien à faire du regard de l’autre, non pas qu’on ne puisse pas prendre le feedback des autres mais juste ne plus se mettre de frein.

Salma : J’ai eu une pensée qui est arrivée à ce moment là, c’était assez drôle : “maintenant je suis inarrêtable”, c’est comme si j’avais eu ces blocages mentaux que j’avais eu pendant très longtemps et ça m’avait empêché de faire beaucoup de choses et le fait que je donne le feu vert à mon cerveau et que je lui dise : “maintenant c’est ok tu peux faire ce que tu veux, on s’en fout de ce que penseront les autres”, c’est comme si mon cerveau s’était dit : “bon bah maintenant on peut tout faire !”, c’est assez cool.

Quand j’ai pensé LA Communauté, je l’ai vraiment pensé comme  quelque chose qui permettent aux abonnés de devenir autonomes avec les outils mais je n’avais pas anticipé que ça allait apporter bien plus que ça et notamment, l’une des premières choses c’est de permettre aux personnes qui écoutent ce podcast de miser sur elles, et pour certaines d’entres elles, c’est quelque chose qu’elles n’avaient jamais fait de leur vie.

Esther : Qu’est-ce qui t’as aidé dans LA Communauté ?

Salma : Déjà je pense que c’est la régularité, pouvoir tous les matins écouter les Mots du jour, pouvoir faire les flots de pensées et aussi avoir des feedback, mais je pense que c’est surtout d’investir dans mon bien-être et me dire : “ok, j’investis financièrement mais aussi en terme d’énergie, comment je fais ? J’ai les outils, je me pose, et je vais faire ça tous les jours”. La chose qui a été la plus marquante c’est la bienveillance que j’ai développé, c’est bizarre mais le fait de voir pleins de personnes dans ma situation, pleins de personnes qui essaient de travailler sur elles et y compris toi, de voir que c’était davantage une question de pensées que de personnes, que je n’étais pas anormale, qu’il n’y avait pas quelque chose qui coinçait, que je n’étais pas cassée, que c’était juste une histoire de pensées, eh bien ça m’a énormément aidée, je pense que je ne pourrais pas expliquer tout ce qu’il s’est passé pour moi, j’ai vu tellement de changements et à tellement de niveaux différents que c’est compliqué de devoir condensé tout cela.

Esther : Je trouve ça super ce que tu dis sur le fait de prendre le temps d’investir, de prendre du temps et de l’énergie et c’est vraiment la symbolique “j’investis”, je prends la décision et je le fais. Au final je ne pense pas qu’il y ait des choses fondamentalement nouvelles dans LA Communauté qu’il n’y a pas dans le podcast en terme d’informations pure et dure. Par contre ce qui change c’est que vous avez l’engagement de le faire et vous avez un “comment”, il y a toutes les étapes qui sont détaillées pour vous, la feuille de route que vous recevez tous les mois et faite pour ça. Je n’ai pas précisé mais vous vous appelez les “communautes” entre vous.

Salma : je dirais qu’investir sur soi, dans son mental, c’est l’une des plus belles choses que l’on puisse faire pour soi, et que souvent, nous avons l’impression que quelque chose ne va pas chez nous, qu’on est anormal et ce qui fait que l’on reste dans notre coin, alors que c’est une question de pensées et de croyances, et juste le fait de rejoindre une communauté et de se rendre compte qu’il y a pleins de personnes dans notre cas qui ont les mêmes pensées, et qui ont peut-être des émotions différentes mais qui globalement ressentent la même chose, les mêmes schémas qui reviennent, déjà c’est un premier soulagement, et savoir que l’on peut changer aussi, c’est accessible si on en a envie, on peut changer.

Le témoignage Chloé

Esther : Comment ça va Chloé ?

Chloé : ça va très bien et toi ?

Esther : ça va bien écoute, je suis contente de te voir aujourd’hui. Toi ça fait combien de temps que t’écoute le podcast (si tu t’en souviens) et combien de temps tu es inscrite à LA Communauté.

Chloé : Le podcast je l’ai découvert en juin 2018, c’est précis parce que c’était vraiment à une période charnière de ma vie, j’allais partir de France pour m’installer toute seule en Angleterre et c’est juste à ce moment là que j’ai découvert le podcast. Pour moi ça a été une révélation parce que j’ai découvert qu’on pouvait contrôler nos émotions avec nos pensées et ça c’était incroyable, et ensuite je me suis inscrite dans LA Communauté en janvier 2019, tout au début, et ça tombait à pic parce que j’hésitais à me faire coacher, mais je ne savais pas si je voulais faire un gros investissement financier et comme le prix de l’abonnement était très abordable pour moi, c’était super.

Esther : Ça c’est quelque chose que je n’avais pas vraiment anticipé ou créer dans cette intention là mais je pense que ça peut avoir cette utilité là, si dans votre vie vous êtes à un moment où il y a plusieurs choses sur lesquelles vous pourriez vous faire coacher mais c’est un peu chaotique, tu ne sais pas vraiment par où commencer, tu ne sais pas dans quelle direction tu veux aller, il n’y a pas un objectif précis, comme par exemple : je veux arrêter de fumer, je veux lancer ma propre entreprise, je veux trouver l’homme de ma vie… Ce n’est pas quelque chose de précis. LA Communauté ça permet de débroussailler le terrain en auto-coaching sans aller investir une grosse somme dans quelque chose où tu ne sais pas vraiment si c’est exactement l’objectif que tu as.

Un des retours que j’ai souvent dans LA Communauté et auquel je n’avais pas pensé avant de la créer, c’est que beaucoup de personnes se surprennent, d’habitude le fait de se dire qu’elles vont s’inscrire à un programme, un abonnement où il va y avoir des choses à faire tous les mois, il va y avoir des choses à écouter tous les jours, il va falloir mettre en place une routine et c’est quelque chose qu’elles ont déjà essayé pleins de fois et c’est peut être votre cas, peut-être que vous avez déjà essayé d’ancrer de nouvelles habitudes comme aller au sport, faire de la méditation… Et d’habitude vous n’arrivez pas à aller au bout des choses, la différence c’est que ce que je n’avais pas vraiment réalisé c’est que, ce n’est pas un programme où je vous dit de faire telle ou telle chose, c’est que je vous dis comment réussir à créer cette routine qui soit sur-mesure pour vous et adaptée à la personne que vous êtes et vous allez apprendre à créer ces nouvelles habitudes et le but va être de vous accompagner dans le “comment” au fur et à mesure de la découverte des outils.

Esther : Qu’est-ce qui a changé pour toi depuis que tu as commencé ?

Chloé : Déjà j’ai une très bonne routine qui me permet de me sentir bien au quotidien, avec les Mots du jour et tous les exercices que l’on doit faire en complément, maintenant le développement personnel est vraiment devenu une priorité dans ma vie, ce qui n’était pas du tout le cas avant, je me sens beaucoup plus sereine quant à l’avenir parce que maintenant je sais que j’ai les clés en mains pour être heureuse, tout simplement, et pour travailler tout ce qui me tient à coeur, je dirais que c’est ce qui a le plus changé dans ma vie. Après, je me connais plus aussi, notamment tous les exercices que j’ai fait sur mes valeurs, sur mes besoins, ça m’a permis d’identifier ce que je voulais et j’avance moins dans le noir, j’ai des objectifs plus précis et je sais pourquoi j’ai ces objectifs.

Esther : ça c’est très important la clarté. La plupart d’entre nous pensons que la réussite à n’importe quel objectif c’est une histoire de motivation et de volonté, parce que c’est ce que l’on nous dit et qui est assez présent dans l’inconscient collectif pour l’arrêt de la cigarette ou pour le sport par exemple… alors qu’en réalité, c’est surtout un manque de clarté qui nous en empêche, c’est un manque de connaissance de soi et de clarté, de ce qui est possible, et en combien de temps.

Chloé : Et c’est là qu’on se rend compte que l’esprit a vraiment beaucoup de pouvoir, on se fixe des objectifs à 1, 2 ou 3 mois, et quand on s’y tient vraiment comme par magie, les objectifs se réalisent. Après ce sont des détails qui peuvent paraitre bêtes, mais j’ai eu une augmentation en 2019, j’ai réussi à me débarrasser de mon acné… des choses qui sont vraiment importantes et quand on travaille dessus au quotidien, on ne pensait pas que c’était possible initialement et pourtant ça se réalise, je trouve ça beau.

Esther : C’est ce que l’on appelle l’effet cumulé, le fameux ! Je suis intéressée pour l’acné, nous aurons des questions là-dessus parce qu’on en avait parlé avec Marina, la scribe chez Se Sentir Bien, elle a réfléchi à l’acné et au développement personnel combiné, moi comme je n’ai jamais eu d’acné je n’ai pas ce type de pensées, mais elle me dit que toutes les pensées qui tournent en boucle dans sa tête ce sont les mêmes que celle de la nourriture.

Chloé : Pour être honnête je me suis inspirée de ce que tu nous avais dit concernant la nourriture, où tu avais pris une feuille et que tu avais toutes les pensées que tu avais sur la nourriture, j’ai fait pareil pour l’acné, j’ai pris une à une toutes mes pensées et j’ai fait des modèles de Brooke Castillo : involontaire et volontaire, et ça m’a beaucoup apaisé, ce n’est pas ça directement qui a cessé mon problème d’acné, ce sont toutes les actions que j’ai entrepris à côté, mais en tout cas ça m’a aidé, parce que c’était une obsession et c’est pour ça que je te rejoins quand tu dis que c’est comme la nourriture c’est que j’y pensais toute la journée et maintenant, grâce à tout ce travail que j’ai fait, je pouvais passer à autre chose et notamment à des choses plus intéressantes.

Esther : C’est hyper intéressant en tout cas, merci de le partager, moi c’est vraiment un problème dont je ne parle pas parce que je ne le connais pas assez, là ce que tu disais, j’imagine que ça vaut que quand on passe à l’action, j’imagine que t’as mis en place des choses.

Chloé : J’ai mis en place des actions et j’ai décidé de me faire coacher pour régler mon problème d’acné.

Esther : LA Communauté ça t’as permis de faire de la clarté sur le fait que tu avais besoin de te faire coacher sur cette thématique là en particulier.

Chloé : Parce que c’était un gros investissement le coaching pour l’acné mais j’ai réalisé que c’était une priorité, alors qu’avant je me voilais un peu la face et je me disais que je ne pouvais pas dépenser autant d’argent pour mon acné, c’est pas raisonnable et en faite si.

Esther : Merci en tout cas c’est super inspirant. Si il y a quelqu’un qui nous écoute et qui hésite à se lancer dans LA Communauté ou se prendre un coaching coutent dans un domaine bien précis : l’acné, la relation à la nourriture… Qu’est ce que tu aurais envie de lui dire ?

Chloé : On a tendance à penser qu’on ne vaut pas un investissement pour nous-même, que dépenser beaucoup d’argent pour nous-même c’est un peu égoïste, et en faite j’ai réalisé que c’est en étant heureux nous-même qu’on peut aider les autres à être heureux et ça aussi c’est quelque chose que tu nous dis pas mal, c’est que si on est enfermé dans nos propres problèmes et notre propre rancoeur ou mélancolie, on ne peut pas vraiment aider les autres, typiquement, je trouve que depuis que je m’intéresse à mes pensées, à mes émotions et que je mets vraiment des actions en place dans ma vie c’est là que je peux être plus ouverte dans ma vie pour les autres et être plus à l’écoute et moins centrée sur moi, ce qui peut paraitre contradictoire mais en faite c’est juste que j’ai des moments dans ma vie où je me centre sur moi et d’autres où je me centre sur les autres, alors qu’avant c’était un peu mélangé on va dire.

Esther : Une des choses que je voulais apporter dans LA Communauté et le fait de l’appeler ainsi c’était vraiment cette idée de nous permettre et de vous permettre de connecter, de se rendre compte que l’on est pas seuls à vivre certaines choses, c’est pour cela que c’était super important pour moi de partager moi-même mon propre développement personnel et d’être totalement transparente et honnête avec vous et de vous montrer ce qu’il se passe vraiment dans la vraie vie même lorsque l’on est coach. Très souvent, nous avons tendance à idéaliser le coach que l’on écoute, que pour lui tout est facile et que nous nous avons un problème. Alors qu’en réalité nous sommes tous des êtres humains qui passent tous par les mêmes étapes, que l’on vit tous des émotions et qu’on a tous des challenge dans nos vies.

Chloé : Je trouve que le gros plus de LA Communauté par rapport au podcast c’est quand tu nous fais les bilans de semaine, Claudia les fait aussi, cela permet de se rendre compte que ce n’est pas parce que l’on est coach que tout est facile et que le développement personnel c’est toutes les semaines, c’est tout le temps, c’est la vie en faite, on aura toujours des moments dans notre vie où on sera challengé, où on devra prendre des décisions importantes et je trouve que le fait que tu nous partage cela, ça nous inspire, et ça nous pousse. On est tous pareil et cela permet de se rendre compte qu’il n’y a pas de secret, c’est pas magique, il faut juste s’investir et travailler et on peut y arriver.

Le témoignage d’Axelle

Esther : Merci d’avoir répondu à cet appel, depuis combien de temps es-tu dans LA Communauté ?

Axelle : Alors J’ai commencé par écouter ton podcast et effectivement j’arrive pas à me souvenir, j’ai cherché mais j’ai pas de point de repères, je dirais 1 an voire plus. Et de fil en aiguille, au début j’écoutais le podcast de manière un peu détachée en faisant autre chose et ensuite je me suis mise à prendre des notes parce que je me suis dit que c’est super intéressant mais que ça faisait 4 fois que j’écoutais le podcast sans rien retenir, et puis après tu parlais de LA Communauté et je me suis dit que ça pourrait justement être l’occasion de creuser les notions qui sont abordées dans le podcast, et du coup je m’y suis inscrite à la mi-janvier 2020.

Esther : Ah d’accord donc c’est tout récent pour toi, ça fait plusieurs mois. Qu’est-ce qui a fait que t’as potentiellement hésité, qu’est-ce qui fait que tu t’es lancée ?

Axelle : Alors le contexte c’est que j’étais inscrite à ta newsletter, et t’avais lancé un questionnaire pour participer à une immersion, et c’est exactement quelque chose qui me parlait, je me souviens que dans le mail tu avais marqué : “arrête d’hésiter et suis ton intuition”, je me suis dit que j’allais prendre ça à la lettre, et que j’allais suivre mon intuition. J’ai répondu au questionnaire et puis pour pleins de raisons différentes, je n’ai pas fait cette immersion mais je me suis dit : “je ne la fais pas et je suis totalement en accord avec ça”, et ça c’est pareil, je n’aurais pas dit ce genre de choses auparavant, ce sont des notions que j’ai appris à travers le podcast, je me suis dit que j’étais complètement alignée avec cette décision mais par contre je me suis dit que LA Communauté elle prenait tout son sens parce que j’ai vraiment besoin de comprendre où j’en suis et de savoir pourquoi je veux absolument réaliser ce que je veux réaliser, donc moi mon objectif c’est qu’avant mes 30 ans, suis ton intuition jusqu’au bout et LA Communauté ça peut vraiment répondre à ce que tu recherches et effectivement je ne suis pas déçue.

Esther : Et du coup, sur quoi as-tu travaillé depuis que tu es dans LA Communauté, qu’est ce qui t’as aidé ?

Axelle : Comme tu le disais tout à l’heure, mon objectif était plus ou moins précis, parce que je sentais qu’il y avait d’autres choses à traiter et du coup ça m’a permis de débrouillasser, je vois de plus en plus clairement ce que j’ai à résoudre et à chaque fois que j’avançais il y avait quelque chose d’autre qui se présentait et ça répondait au besoin de résoudre mes problèmes. C’est vraiment cool ne serait-ce que clarifier ce qu’il faut traiter et ce que LA Communauté m’a permis de faire en quelques mois c’est d’installer une routine qui me convient bien, je me suis progressivement mis en place une routine qui correspondait tout à fait à mes besoins et c’est vraiment chouette parce que j’avais essayé un milliard de routines, j’arrêtais et je ne reprenais plus jamais. Je pense que c’est déjà le premier effet concret et là je vois aussi un outil tout bête que j’ai appris avec LA Communauté c’est de poser une intention pour la journée ou pour la nuit et de se rendre compte que le cerveau travaille en tache de fond et je me rends compte que j’arrive à faire des choses dans la journée, ou le lendemain et je ne me rends même pas compte que j’arrive à le faire  alors que je procrastinais depuis 15 jours dessus et je me demande pourquoi j’y arrive maintenant ? C’est parce que j’ai posé une intention, le cerveau a fait le travail et du coup je vois que je n’ai plus besoin à faire appel à la motivation.

Esther : Comment ça ? Ce n’était pas hyper dur ? Tu n’as pas eu besoin de ramer pour y arriver ?

Axelle : Les choses se font naturellement sans souffrance, c’est possible !

Le fait de se sentir mieux, à défaut de se sentir tout à fait bien, c’est vrai qu’on connecte plus facilement avec les autres, je sens que j’ai des rapports plus sains avec les autres et je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite mais pour des conflits plus ou moins mineurs comme un voisin bruyant… j’aborde les choses de façon beaucoup plus cool et sereine et je le relie directement à LA Communauté parce qu’en faite c’est juste se dire que tout est une question de pensées, tu n’as qu’à choisir celle qui te convient, une qui fait que t’as envie de réagir de manière sanguine et ensuite il y a ce côté où tu te demandes comment tu pourrais prendre les choses autrement. C’est un peu valable pour tout, pour les relations humaines, pour pleins de petites choses dans la vie qui fait que ça la rend plus simple.

Esther : Qu’est-ce que tu pourrais dire aux personnes qui pourraient potentiellement hésiter à se lancer, qui nous écoutent ?

Axelle : Si c’est le bordel dans leur cerveau et qu’ils ne savent pas par quel bout le prendre, qu’ils se sentent perdus et qu’ils ne savent pas vraiment si c’est fait pour eux, justement c’est que LA Communauté est fait pour eux et ils trouveront les réponses dont ils ont besoin. Je m’adresse à des personnes qui peuvent être dans des situations similaires à la mienne, si c’est brouillon dans votre tête, justement c’est que LA Communauté est faite pour vous. Je ne sais pas si mon message est très clair.

*

Esther : Je suis vraiment très contente que les filles aient pus témoigner dans le podcast, j’espère que j’aurais l’occasion de vous faire d’autres podcasts comme celui-ci. Pour la petite histoire, ce n’est pas la première fois que j’enregistre un podcast avec des personnes pour vous partager la valeur du chemin parcouru, sauf que j’ai eu de nombreux problèmes de sons, c’est la première fois que je fais ça de ma vie, avant de faire ce podcast je n’en avais jamais fait auparavant. J’apprends sur le tas et j’avais déjà enregistré un podcast à partager avec plusieurs autres personnes et les enregistrement n’avaient pas fonctionné, j’avais des problèmes de son, je me suis autocoachée dessus sur le moment mais sur l’instant j’étais très frustrée et j’avais honte pour les personnes qui avaient investi leur temps, de ne pas avoir été en mesure d’enregistrer ce podcast, ce qui fait que je suis très contente que ça ait fonctionné et qu’on ait les témoignages avec le son cette fois-ci. Merci à elles et n’hésitez pas à la fin de ce podcast à vous aussi partager ce que vous avez pu créer dans vos vies grâce à ce podcast, ça inspire d’autres personnes à mettre une note sur Apple Podcast, Deezer, Spotify etc…

Il est l’heure pour moi de vous dire ce que je vous préparais aujourd’hui pour cette deuxième saison de LA Communauté. On s’est rendu compte au sein de Se Sentir Bien qu’avec la période de coronavirus et de confinement en particulier, bien que cette pandémie ne soit pas encore finie et que nous avons surement encore de longs mois devant nous où nous allons voir ce qu’il se passe et la manière dont tout cela va évoluer, en tout cas avec cette période de confinement qui a duré 2 mois, beaucoup de personnes dans LA Communauté nous ont fait part des choses qui ont évolué dans votre vie, le fait de ralentir le rythme avec ce confinement, cela nous a permis de décanter pleins de choses qu’il pouvait y avoir dans notre esprit et de prendre conscience de nombreuses choses. C’est à la fois très chouette parce que cela vous aura permis de vous rendre compte que dans votre travail, dans votre relation avec votre conjoint, il y a peut-être des choses sur lesquelles vous souhaitez vous améliorer, peut-être la communication qui peut-être améliorée également, il y a aussi des choses qu’on l’on aimerait changer dans notre vie, on s’est rendu compte que l’on aimerait passer davantage de temps avec ses enfants ou qu’on voudrait le passer différemment avec eux… En pratique, c’est limite envahissant qu’il y a toutes ces choses qui se passent dans notre tête et on se dit : “qu’est-ce que je vais faire des toutes ces informations dans la mesure où la vie va reprendre son cours, que le confinement va prendre fin, et qu’est-ce que je fais de toutes ces informations, comment je retourne à ma vie réelle maintenant que j’ai compris tout ça ? Et qu’est-ce que j’en fais ?”.

J’avais envie de vous aider dans cette démarche, dans “l’après confinement”, je n’ai pas été émotionnellement disponible pour être créative ces dernières semaines parce que pour moi aussi, la période de confinement a amené des choses dans ma vie qui ont fait que j’étais concentrée là-dessus et sur le fait de prendre soin de moi, c’est en prenant soin de soi et en se concentrant sur nous qu’on pourra contribuer au mieux et ensuite être disponible pour les autres et c’est le cas pour moi aujourd’hui, je suis disponible pour créer de la valeur pour vous, je suis très heureuse de le faire et je me suis dit que Se Sentir Bien n’a pas forcément été présent autant que nous aurions voulu l’être, nous n’avons pas fait d’offres commerciales, nous n’avons pas créé de choses extraordinaires pendant cette période de confinement et nous allons pouvoir le faire dès maintenant.

Nous avons décidé de vous proposer une journée de workshop, qui ne sera bien entendu pas en physique, au vu des conditions actuelles mais qui va être en ligne pour tout les communautes et tous les clients que l’on a eu dans Se Sentir Bien de manière générale, les anciens clients également, toutes les personnes qui ont achetés n’importe quel programme chez Se Sentir Bien, vous allez pouvoir assister à cette journée, c’est une journée qui aura lieu le 20 mai 2020, pour y accéder si vous n’êtes pas client, je vous invite à vous inscrire à LA Commuanuté et en vous inscrivant vous aurez accès à toutes les informations. L’objectif de cette journée est que le matin, vous parles des différents axes dans votre vie, ce que j’appelle “les piliers de vie”, quels sont les axes sur lesquels vous pourriez avoir envie de mettre votre esprit, de focaliser votre esprit dans votre développement personnel : les relations amoureuses, les relations familiales, votre travail, votre spiritualité, votre corps, votre santé… Nous allons parler de ça, je vais vous faire de la transmission de valeurs et d’informations le matin. Nous allons parler de ces différents piliers, de comment les aborder, de savoir ce qui est prioritaire pour vous dans votre vie. Et concernant l’après-midi, vous allez être répartis dans des groupes en fonction de  ce que vous allez savoir dans une salle virtuelle différente et là où vous allez travailler spécifiquement sur l’unes des thématiques, sur l’un des domaines de vie où vous souhaitez avancer. Nous allons vraiment vous coacher et vous faire avancer là-dessus, nous allons faire les exercices ensemble, nous allons débriefer ensemble et nous allons faire une vraie journée d’atelier sur des thématiques différentes. Si vous choisissez d’assister à une thématique plutôt qu’à une autre, vous pourrez aller voir le replat de l’autre thématique si elle vous intéresse, et vous aurez tous les outils, tout sera disponible dans LA Communauté, ça va être une journée extrêmement puissante, en présentiel où mes coach et moi-même serons disponibles pour vous. Ça va vraiment être chouette, je vous invite à faire de l’espace pour ça, à gérer votre temps de tel sorte à ce que vous puissiez être disponible en direct, si vous pouvez le faire. Je sais que beaucoup d’entre vous, vous serez en télétravail ce qui va vous permettre de gérer votre temps de travail, on se verra le matin de 10h à 12h pour la partie théorique et l’après-midi pour du travail direct. Prévoyez un peu plus de temps, il se peut que l’on déborde si la discussion est riche, on ne contera pas notre temps et on débordera si cela est nécessaire.

Je suis vraiment très heureuse de pouvoir vous proposer ça, c’est quelque chose que si nous devions le faire en présentiel et en groupe limité, c’est quelque chose qui peut couter plusieurs centaines d’euros par personne, voir milliers d’euros, c’est vraiment un beau cadeau qu’on est heureux de pouvoir vous offrir. Surtout en cette période où c’est le moment idéal pour débroussailler le terrain, et de faire le point, de se recentrer et de vous demander dans quelle direction vous souhaitez aller ? Je vous inviterais à prendre le temps ces prochaines semaines à prendre le temps de faire ces exercices, ne pas tout faire en même temps parce que votre cerveau n’a pas l’espace pour tout faire en même temps, vous allez voir que de tous les ateliers que j’ai pu faire jusqu’à maintenant, ça va être l’un des plus puissants que vous allez pouvoir vivre. On va vraiment aborder de nombreux sujets tels que l’argent, la santé… pleins de domaines de vies sur lesquels vous allez pouvoir avancer, j’ai vraiment hâte qu’on le fasse, même pour nous en tant que coach.

J’ai vraiment envie de vous remercier de me permettre d’exercer mon métier et de prendre autant de plaisir à le faire parce que je sais que ça va être vraiment puissant et vous allez pouvoir vous rencontrer, discuter de ces thématiques là ensemble, ça va vraiment être super, j’ai hâte. Nous avons réfléchi à la meilleure façon de pouvoir vous aider en cette période, et c’est là-dessus qu’on s’est accordés avec l’équipe, j’ai hâte et je suis très heureuse de pouvoir vous proposer ça aujourd’hui.

Je vous laisse vous inscrire à LA Communauté si ce n’est pas déjà fait pour que vous puissiez avoir accès à cet atelier, si vous êtes déjà inscrit vous allez avoir toutes les informations nécessaires dans les jours qui viennent. Ce sera en ligne via Zoom, l’entreprise dans laquelle il aurait fallu investir de l’argent avant le confinement.

Je m’arrête là pour aujourd’hui, je suis très heureuse et pleine de gratitude de voir tout ce qu’on a pu créer ensemble grâce à LA Communauté, tout ce que vous avez créé dans votre vie grâce à ça, et grâce à ce podcast de manière générale, je ne vous remercierais jamais assez, pour moi c’est une expérience humaine et professionnelle extraordinaire, et quand je vois les transformations que cela créé, je suis juste extrêmement nourrie pas ce travail, merci beaucoup ! Hâte de vous retrouver dans LA Communauté, ou dans les prochains Mots du jour, et savoir ce qu’il se passe dans ma vie en terme de développement personnel.

Je vous embrasse, je vous souhaite une très belle journée et une très belle semaine et je vous dis à vendredi prochain !

Salma
L’instagram de son entreprise de thé bio: @oress_france
Son insta : @salmaaaa.gb
Sa chaine YTB : Salma GB
Axelle
Son site professionnel: axelledropro.wordpress.com

2 commentaires

  1. Céline

    Bonjour Esther,
    Je viens de me lancer ! Je viens de rejoindre la communauté en attendant de pouvoir suivre le coaching sur 6 mois ! Je suis déterminée à faire ce travail sur moi et pour moi ! Et je suis impatiente de participer à l’atelier ! A très vite et merci à toi de me faire autant de bien !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *