#64 – Lettre d’intentions

Retranscriptions écrite du podcast :

Bonjour à tous, bienvenue dans Se Sentir Bien, le podcast qui est là pour vous aider à devenir votre propre coach, je suis Esther Taillifet et dans ce 64ème épisode nous allons parler de la lettre d’intention et de comment créer son intention et ses actions dans sa vie grâce à cet outil.

Cet épisode est le 3ème d’une série de 3 épisodes consacrés à l’écriture, je vous renvoie aux deux épisodes précédents si vous ne les avez pas écoutés parce qu’il est préférable d’écouter cette série d’épisodes dans l’ordre, même s’ils restent assez indépendants les uns des autres, ils vont vous présenter des outils d’écriture qui se mettent en place les uns à la suite des autres. Dans l’épisode 62 nous avons parlé des flots de pensées qui est un outil d’écriture qui nous permet d’accéder à tout ce qu’il se passe dans notre esprit et dans nos émotions et à juste faire un point, de comprendre ce qu’il se passe, d’observer et d’analyser. Dans l’épisode 63 nous avons parlé de comment questionner son intuition pour savoir faire la différence entre ce qui est de l’ordre de l’ego et de ce qui est vraiment important pour nous.

Aujourd’hui, ce que nous allons faire c’est que lorsque nous aurons eu accès à ce que l’on veut vraiment, comment faire pour l’ancrer dans la pratique et de mettre en place les actions pour atteindre son objectif. Vous le savez mais ce qui fait que l’on se met en action, ce sont nos émotions, ce qui fait que l’on ressent une émotion ce sont les pensées que l’on a dans notre esprit, tout ce que l’on pense créé les émotions que l’on a au quotidien et qui fait que le se sente : frustré, heureux, ravi, excité, enjoué, triste, stressé… Il y a une pensée qui déclenche le stress/ la bienveillance/ la joie… C’est grâce à cette émotion que l’on va pouvoir agir, si nous sommes heureux, nous allons agir sur ce bonheur là, si on se sent joyeux, nous allons en parler aux personnes autour de nous, beaucoup plus que si on se sent triste dans une soirée par exemple. Si on pense que cette soirée est géniale, l’émotion que l’on va ressentir c’est de la joie et l’action que l’ovni mettre en place c’est de partager cette joie avec les autres personnes de la soirée, le résultat fait que l’on passe une super soirée ce qui valide notre pensée de départ qui était que c’est génial cette soirée. Ce que je viens de faire là est un modèle de Brooke Castillo que vous connaissez bien désormais.

Nous pouvons très bien constater que ce qui crée des résultats dans notre vie et ce qui va faire que ce sont nos pensées qui vont faire que l’on va agir dans notre vie. Lorsque l’on a déterminé grâce à notre intuition qui nous sommes, ce que l’on veut vraiment, que l’on a pris cette décision de si on achète ou non la maison (dont on parlait dans les épisodes précédents), il faut mettre en place cette décision, que l’on ait décidé de l’acheter ou non. Si nous avons décidé de ne pas l’acheter il va s’agir d’appeler l’agent immobilier et lui dire que nous n’allons pas faire d’offre, et au contraire il va falloir faire une offre si nous avons décidé d’acheter cette maison.

Comment faire pour mettre en place la lettre d’intentions en pratique ?

En général la mise en action c’est ce qui peut sembler un peu difficile, il y a beaucoup d’astuces dont je vous parlerais dans d’autres épisodes, mais ce qui met en action réellement c’est d’avoir l’intention de mener cette action en question. Il va s’agir d’avoir profondément pris la décision, et d’avoir ancré son cerveau dans cette direction. Tout ce que l’on crée dans notre vie part de notre cerveau et de nos pensées, il faut donc que notre cerveau pense à le faire. Il faut qu’il soit orienté dans cette direction. Je vous le disais précédemment mais tout ce que l’on a dans notre vie, la chaise sur laquelle vous êtes assis, la table que vous avez, la voiture que vous êtes en train de conduire, le linge que vous êtes en train d’étendre… Si elles existent c’est qu’à un moment donné il y a quelqu’un qui les a imaginés dans son esprit. Vous si vous souhaitez créer quelque chose il va falloir concrétiser pour en faire quelque chose. Le problème c’est que le cerveau est parfois assez distrait, c’est comme un enfant de 3 ans qui se laisse distraire facilement, j’imagine que cela vous ai surement déjà arrivé de commencer une tâche sur votre ordinateur, vous commencez à écrire un mail, cela vous rappel qu’il faudrait que vous triez votre boite mail, cela vous rappelle qu’il faut payer vos impôts, et cela vous emmène à vous rappeler de faire un point sur votre Livret A, vous vous rappelez ensuite que vous avez un vitement à faire à votre amie Justine… et en l’espace de 3 secondes vous n’êtes plus en train d’écrire votre email.

Le but va être de focaliser l’attention de votre cerveau et de focaliser votre esprit.

De la même manière, si vous avez décidez de travailler sur vos tampons émotionnels et sur votre perte de poids et que vous êtes dans une démarche où vous ne voulez plus manger des cookies en dehors des repas parce que vous avez décidé que vous faisiez un jeune intermittent, si vous ne l’ancrez pas dans votre quotidien et dans votre pratique, ce qu’il va se passer c’est que la prochaine fous où l’on va vous proposer un cookie au travail, comme vous dites constamment oui, et que vous n’avez pas réfléchi à la question de manière concrète, vous n’avez même pas le temps de réfléchir à la question lorsque l’on vous en propose un, vous êtes déjà en train de le manger. Le but va être, avec cet exercice, de poser l’intention et de donner une ligne directrice à notre cerveau pour ne pas qu’il parte dans tout les sens. L’objectif de cet exercice est de focaliser notre esprit et de lui dire à quoi penser, il va s’agir de nourrir notre esprit avec des pensées qui vont lui donner une direction et mettre une émotion qui va nous permettre de nous mettre en action, il va s’agir de nourrir notre esprit de pensées qui vont donner le résultat que l’on veut dans notre vie, pour pouvoir recentrer notre esprit. Le problème c’est que si on ne le fait pas, notre esprit risque de partir dans tout les sens et il va très vite oublier son objectif premier.

C’est ce qu’il vous arrive lorsque vous faites quelque chose de très motivant, comme par exemple participer à un atelier sur le surpoids, et la semaine qui suit vous faites les exercices, la semaine qui suit vous n’en faites plus que la moitié et deux trois semaines après vous ne faites plus rien. Ce n’est pas que vous êtes nul et que vous n’êtes pas intrinsèquement motivés par l’objectif final, ce n’est pas parce que ce n’est pas fait pour vous, c’est que votre cerveau part dans toutes les directions et c’est normal. La motivation est quelque chose qui se perd avec le temps parce que la motivation vient avec une pensée. Le but de la lettre d’intention va être de refocaliser l’esprit.

Comment faire une lettre d’intention ?

Il y a plusieurs façons de faire, il est possible de le faire sous la forme de liste d’objectifs, mais c’est ce qui va vous donner le moins de valeur si je puis dire, cela va juste vous focaliser sur l’action à mettre en place mais cela ne va pas vous donner la pensée qui va vous aider à faire l’action. Cela peut être considéré comme poser une intention que de faire une liste d’objectifs.

Ce que je vous propose de faire c’est de reformuler les objectifs et de reformuler votre intention vis-à-vis de ces objectifs et de vous les écrire et de le faire de manière quotidienne. En pratique, il est question de se poser et de se rappeler quel est votre objectif, en l’occurrence acheter une maison pour reprendre l’exemple de tout à l’heure. Pour acheter cette maison, il faut s’assurer que c’est bien ce que vous voulez faire, et là il va s’agir de faire une liste d’action : appeler l’agent immobilier, rappeler la banque pour le prêt… Il n’est pas question de se laisser envahir par son émotion et par sa peur, vous savez que c’est la meilleure solution pour vous, vous savez pourquoi vous le faites et rappelez vous que vous le faites parce que c’est le rêve de votre vie, se rappeler des intentions initiales pour compléter les actions et l’objectif en question. Il faut le faire suffisamment souvent pour pouvoir garder son esprit focalisé. Je vous encourage à faire cet exercice le matin, nous parlions du flots de pensées qui est à contrario, un exercice que je ne vous recommande pas de faire le matin parce que le matin ce que vous voulez c’est davantage nourrir votre esprit avec des pensées plutôt que de lui demander ce à quoi il pense, sinon il va juste penser au petit-déjeuner, aux deux trois choses que vous avez à faire dans la journée et au fait qu’il est dans les vapes et qu’il aimerait bien un café, voilà de quoi va vous parler votre esprit le matin.

Le but de faire la lettre d’intention le matin c’est de profiter de cet esprit un petit peu vide en quelques sortes et c’est le moment de lui donner une ligne directrice pour la journée, c’est le moment où vous allez pouvoir vous poser et dire à votre esprit à quoi il faut qu’il pense et refocaliser son esprit vers ce vers quoi vous voulez aller.

Cal va aussi être le moment d’ancrer des choses positives, votre intention peut être une intention d’émotion, une intention de vision, de choisir comment vous souhaitez percevoir votre journée. Si vous êtes dans une situation où vous êtes dans un travail que vous voulez quitter mais que pour l’instant vous avez décidé de ne pas le faire pour le moment parce que votre plan d’action n’implique pas de le faire maintenant, eh bien l’idée de votre lettre d’intention va être de vous permettre de passer cette journée avec une intention positive et de vous sentir bien malgré le fait qu’il y ait cette collègue qui vous ennuie, qu’il y a ce travail qui n’est pas au final très intéressant, et il y a aura toujours ces horaires qui ne vous conviennent pas et le métro que vous n’affectionnez toujours pas. L’idée sera de vous proposer quoi penser par rapport à cela, quelle sera votre intention et comment vous voulez aborder cette journée et comment voulez-vous aborder vos actions. Le problème est que votre cerveau, même si vous êtes bien intentionné en quelques sorte, votre cerveau va partir dans tous les sens si vous ne lui donnez pas de ligne directrice. L’idée est de le remettre sur pied, et je vous encourage donc à faire cet exercice le matin.

Sous quel format faire sa lettre d’intention ?

Cela va être très important de réaliser cet exercice à la main, pour toutes les raisons que j’évoquais dans l’épisode 40 consacré à l’écriture, votre cerveau va beaucoup mieux ” imprimer “ les informations lorsque vous allez le faire à la main. L’intention va être beaucoup plus forte si vous l’écrivez sur papier noir sur blanc, vous allez ” l’encrer “ dans la réalité et cela devient tangible. Je vais vous encourager à le faire à la main, avec un papier et uns stylo et de le faire le matin parce que c’est là où vous en profiterez le plus. Cela ne veut pas du tout dire que vous ne pouvez pas du tout ancrer cette habitude dans un autre moment de votre journée, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas le faire le soir avant de vous coucher mais dans la pratique, je m’aperçois que c’est ce qui est le plus fructueux, notamment avec les personnes avec qui je travaille. C’est un exercice que je vous encourage à faire le matin.

Vous pouvez relire régulièrement cet exercice, si vous ne voulez pas le faire tous les matins, de l’écrire un matin sur deux et de le lire le matin où vous ne l’écrivez pas, ou de l’écrire à chaque fois que cela ne résonne plus en vous, à chaque fois que les mots ne veulent plus rien dire pour vous parce que vous les avez lus trop de fois. Une autre façon d’utiliser la lettre d’intentions, cela peut être pour des situations particulières. Si vous vous êtes aperçu que dans certaines situations vous utilisez des tampons émotionnels ou que vous vous comportez d’une manière qui ne représente pas votre ” vrai vous “ mais davantage votre ego, vous pouvez vous écrire une lettre pour le vous de ce moment là, et vous les garder dans un coin, dans votre sac, portefeuille… pour pouvoir vous les relire au moment où la situation se présentera. C’est un exercice que je donne très souvent aux personnes qui travaillent avec moi sur les tampons émotionnels liés à la nourriture, il va s’agir de s’écrire tout ce que l’on ressent à ce moment là en amont pour votre vous qui a toutes les bonnes intentions, votre vous qui sait ce qui est bon pour vous, que lui vous dies qu’il voudrait que vous vous comportiez dans cette situation en particulier, qui est une situation où vous êtes porté par vos émotions, où vous êtes portés par votre ego et parfois même votre peur/ frustration… Cela peut être une autre façon d’utiliser cet outil là.

Je répète : le matin, à l’aide d’un papier et d’un stylo à l’écrit, pour ancrer votre journée et vous donner une intention pour votre journée, soit à n’importe quel moment dans le but d’être relu à un moment qui sera un moment propice lié au sujet et à la raison pour laquelle vous avez écrit cette lettre d’intentions. Dans la pratique, il va être important de vous écrire à vous et au présent. J’ai envie de vous encourager à utiliser le ” je “ plutôt que le  ” tu “ parce que c’est ce que je préfère personnellement, mais si vous voyez que ce n’est pas votre préférence à vous et que cela est plus difficile, ne le faites pas de cette manière.

La lettre d’intention se pratique au présent et à la première personne. Par exemple : ” Aujourd’hui, je vais agir de cette manière, dans cette situation je vais agir ainsi “. Cela va être extrêmement important de le faire de cette manière là parce que cela va également vous permettre de vous visualiser dans l’action et de la rendre plus tangible et réelle, c’est tout l’objectif de cette lettre d’intentions. Il va s’agir de ressentir l’émotion, comme si vous étiez déjà dans l’action pour que cela soit beaucoup plus facile à mettre en place lorsque le moment est venu d’agir. Si vous vous êtes dit dans votre lettre d’intentions : ” je vais faire le jeune intermittent, je ne vais manger qu’entre telle et telle heure “, lorsque votre collègue de bureau va vous proposer un cookie à 10h du matin, la question ne va même pas se poser si vous devez le manger ou non. Cela devient facile, il n’y a pas d’émotions, de ” drama “ parce que vous avez mis en place votre lettre d’intentions, si vous ne l’avez pas fait depuis plusieurs jours pour réancrer tout ce que vous vous souhaitez pour vous-même, il est tout à fait possible qu’après plusieurs jours, cela comment à un peu vaciller et que vous vous dites que c’est de votre faute, alors que c’est n’est pas le cas, c’est votre cerveau qui est juste normal qui maintient votre survie et qui va dans tout les sens, qui prend connaissance de tout son environnement.

Si vous voulez recadrer votre cerveau, la lettre d’intentions et là pour ça, elle va vous donner une direction en plus d’être super agréable. Vous allez voir que vous allez prendre au goût au fait de vous fixer des objectifs tous les matins, vous allez apprécier ce moment qui vous est consacré et qui va vous être agréable. Je vous encourage vivement à ancrer cela dans votre pratique.

La question qui va se poser est la suivante : par rapport aux 3 exercices que je vous ai proposé dans ces 3 épisodes : flots de pensées, lettre à son intuition et lettre d’intentions.

Qu’est-ce que vous devriez mettre en place et dans quel ordre et à quel moment ?

Je vous ai dit  dans quel ordre mettre les choses au fil des épisodes, quoi avant quoi et quel était l’objectif de chacun des exercices, ce que je vous dirais serait de faire selon ce que vous vous ressentez, vous vous êtes surement dit certaines choses, vous avez eu des affinités a priori avec certains exercices plus que d’autres. Ecoutez-vous et faite-le en fonction de cette petite voix. Maintenant, si vous ne vous savez pas et que vous n’avez pas eu de préférence particulière vis-à-vis tel ou tel épisode, ou que vous ne savez pas par quoi commencer, je vous dirais malgré tout de commencer par faire des flots de pensées, et d’ancrer dans votre pratique quotidienne les flots de pensées. Je vous encouragerais quoi qu’il arrive de faire de votre auto coaching une priorité quotidienne, de la même manière que l’on prend soin de son corps, on prend soin de son esprit, il n’est pas question d’attendre d’être malade pour manger des légumes, on attend pas d’être carencé. Ce que l’on fait c’est que l’on prend soin de sa santé en amont, on fait du sport, on mange équilibré et on dort bien, tout cela en amont, pour protéger sa santé, eh bien il en va de même pour sa santé mentale.

Je vais vous encourager à avoir une pratique quotidienne de l’auto coaching, une pratique quotidienne qui consiste à vous intéresser à ce qu’il se passe dans votre esprit, et d’avoir une intention par rapport à cela. Cela dépend de là où vous en êtes, mais le flot de pensées est un exercice qui donne tellement de visions sur ce qu’il se passe dans notre esprit que j’insiste sur l’importance de mettre en place dans sa pratique quotidienne. Si vous devez en ancrer un seul dans votre pratique quotidienne c’est celui-ci qu’il faut prioriser. J’aurais envie de vous encourager également à avoir une lettre d’intentions le matin, cela peut prendre la forme d’une phrase positive dans un carnet, cela peut consister à le formuler à voix haute, le lire à voix haute pour l’ancrer dans la réalité, mais avoir ce geste d’intention. Personnellement j’aime le faire à l’écrit, prendre 5 minutes, il n’est pas nécessaire d’en faire des pages et des pages.

Ensuite je vous dirais de faire un flot de pensées selon ce qui est pertinent pour vous, où le garder pour le soir et si vous ne pouvez pas le faire au moment où vous vous êtes disputés avec votre patron, de profiter de le faire en rentrant chez vous le soir. Je vous encourage à ancrer également un flot de pensées dans votre routine du soir. Si je devais vous donner un exemple de routine quotidienne : lettre d’intentions le matin et flots de pensées le soir. Si vous mettez en place cette routine, je peux vous assurer que vous allez avoir des résultats dans votre vie. Ensuite entre les deux il y a l’intuition, parce que l’objectif n’est pas de se fixer des objectifs sans s’assurer qu’ils proviennent de votre for intérieur.

Au début, il y à peut être des points dans votre vie qui ont besoin d’être clarifiés, peut être que vous ne savez pas quoi mettre dans votre lettre d’intentions parce que vous ne savez pas trop ce que vous voulez dans votre vie, vous ne savez pas par quoi commencer. Ce que je vous conseillerais de faire c’est de mettre en place les flots de pensées en tant que pratique quotidienne et dès que vous vous sentez prêt, que vous voyez qu’il y a des questions qui reviennent constamment, prenez ces questionnements et faite en une liste si ce n’est pas déjà fait au fur et à mesure et posez cette question à votre intuition, prenez le temps d’être patient et de poser la question à votre intuition. Le questionnement à son intuition est quelque chose que l’on fait de façon régulière et ponctuelle parce que cela soulève des questionnements qui eux-mêmes feront l’objet de vos prochains flots de pensées, vous allez voir vous allez ressentir les moments où vous aurez plus besoin de questionner votre intuition et les moments où vous aurez juste besoin d’un flot de pensées pour exprimer et analyser ce qu’il se passe.

Pour résumer :

– la lettre d’intentions le matin

– le flot de pensées le soir

– au moment où vous en avez besoin : flot de pensées

– au moment où vous en avez besoin : relire une lettre d’intention spécifique à une situation donnée

– au moment où vous en avez besoin : une lettre à son intuition pour comprendre et avoir une meilleure perspective de son propre avenir

Bien sur que vous n’êtes pas obligés de faire tout cela, bien sûr n’essayez pas d’ancrer tout cela en même temps dans votre vie si vous n’avez jamais appliqués tout cela parce que vous allez faire chauffer votre cerveau et que vous allez faire un rejet, en tout cas il y a des chances pour que votre esprit vous propose pleins de pensées qui vont aller dans ce sens là, j’ai envie de vous dire de commencer par l’exercice qui vous interpelle le plus à priori et si vous ne savez pas, commencez par les flots de pensées et faite le une fois par semaine, et ensuite tous les jours et vous constaterez d’excellents résultats dans votre vie, dans le sens où vous aurez une meilleure connaissance de vous et vous serez dans une pratique quotidienne de l’auto coaching et vous allez voir à quel point c’est génial.

Je m’arrête là pour cet épisode, si vous avez des questions sur tout cela, si vous avez envie de partager votre expérience des lettre d’intentions n’hésitez pas à laisser un commentaire dans l’article lié à cet épisode. Je vous embrasse, je vous souhaite un excellent week-end, et je vous dis à vendredi prochain !

Voir aussi


Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

2 commentaires

  1. Genny Leroy

    Merci Esther!
    J’ai adoré cet épisode.
    J’aime tellement ce que tu proposes et ton approche.
    Je fais les exercices d’auto coaching et un changement profond est apparu dans ma vie, particulièrement au niveau des actions (passives, actives, massives). L’épisode “s’y mettre” et celui sur la procrastination ont eu un effet wow, car ils ont précisément répondu à mes malaises du moment. 1000 mercis. bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *