#66 – L’amour (de soi et des autres)

Voir aussi:

Nouveau ! Atelier du déclic 2019 (inscriptions en cours)

– Paris 12 & 13/01/2019
– Marseille 19 & 20/01/2019
– Nantes 30 & 31/03/2019
– Bruxelles 6 & 7/04/2019
– Paris 13 & 14/04/2019
– Genève 1 & 2/06/2019

Prix de lancement jusqu’au 30 novembre 2018.
Nombre de places limitées.

Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

9 commentaires

  1. Loucif Sami

    Bel épisode Ester.
    Mais quelle place pour la chimie dans ça ? La science a démontré qu’on tombe aussi amoureux à notre insu pour assurer la surive de l’espece. Cette partie est hormonale et on ne peut pas la contrôler avec les pensées

    1. Esther

      Merci pour ton commentaire. Oui c’est vrai. Je n’ai pas vu d’étude qui croisent ces deux aspects: pensées/émotions et hormones/émotions. Je n’ai pas de réponse à cette question. Je pense que c’est la limitation de cette approche.

  2. Faiza

    Donc… Tout part de nous, de nos pensées, y compris l’amour, y compris l’amour de soi. Et il y a des langages pour l’exprimer auxquels nous plus sensibles qu’à d’autre. Merci pour ce très bel enseignement. Je vais travailler là dessus dans mes exercices d’écriture. Je salue également la qualité et la rigueur de ton travail dans ce podcast, c’est incomparable avec le contenu bâclé que j’avais l’habitude de trouver sur YT !
    Bravo et merci 🙂

  3. France KOPERSKA

    Esther merci pour ce podcast j’ai adoré, très intéressant
    Cela va me permettre de mieux comprendre mon mari, mon amour pour lui et aussi de pouvoir le guider pour mieux m’aimer 🙂 et moi mieux l’aimer !
    Merci !

  4. Pauline Lefebvre

    Un milliard de mercis (oui oui, absolument ;)) pour tout ce que tu m as apporté, et ce n est pas peu dire : ça a changé ma vie.
    Ça changE ma vie.
    Je voudrais te faire un don, genre tipee. Peux être quelque chose de régulier. Pense tu mettre en place cela un jour ?

    1. Esther

      Bonjour Pauline,

      Merci beaucoup à toi. Ton message me touche énormement. J’ai déjà un †ipee mais je n’en fait pas la promotion car je n’en ai pas besoin financièrement. Tu peux quand même le trouver ici si cela te tiens à coeur. Dans quelques semaines/mois, j’aurais aussi des carnets (pensés pour les flots de pensées ;)) qui sortiront au nom du podcast. Ce sera aussi pour toi une manière de soutenir mon travail tout en ayant un objet tangible entre les mains. Merci beaucoup pour ton implication. Continue ce travail sur toi. Je n’ai pas changé ta vie, TU as changé ta vie. Je t’embrasse.

  5. Ran Dom

    Bonjour Esther,
    Merci pour ce partage et tout ce travail extrêmement qualitatif que tu nous livres en podcast. C’est un réel plaisir de t’écouter!
    Je me posais quelques questions autour de ce thème:
    Dans une relation amoureuse, est-ce possible d'”avoir” les 5 langages en soi et ainsi d’être extrêmement réceptif à chacun des 5 axes (au lieu de principalement un ou deux comme apparemment la plupart des gens)? Cela implique d’être particulièrement touché par chacune de ces marques. Cela implique aussi de ressentir très souvent un manque car on ne peut pas attendre des autres que chacun des 5 axes se trouvent remplis.
    Est-ce possible à l’inverse, de ne parler aucun de ces 5 langages et donc, lorsqu’on parle à ce type de personne, de ressentir qu’aucun de ses besoins liés à ces langages ne peut être comblé?
    Enfin (et plutôt en amitié cette fois), si un(e) ami(e) ne porte aucune considération sur aucun des 5 axes, cela veut-il dire que ce n’est pas vraiment une relation amicale et donc qu’il faut éviter de s’impliquer dans cette relation?
    Merci d’avoir lu ce pavé et très bonne continuation.

    1. Esther

      Bonjour,

      Je n’ai pas de vérité absolue à apporter comme réponse à cette question. D’après l’auteur, on a tous un ou deux langages qui dominent. Je te dirais de faire le test sur son site et de voir ce qui en ressort. Pour ce qui est de l’amitié, la question que tu me pose est une question dont la réponse est basée sur les valeurs. Te dire ce que j’en pense n’a aucun interet. Est-ce que toi tu penses qu’un ou une amie, c’est quelqu’un qui te montre de l’amour par le biais de l’un de ces languages ? Et est-ce que toi tu penses que dans ce cas il ne faut pas s’impliquer davantage ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *