#70 – Bilan de l’année et objectifs



Ressources / Sources / Aller plus loin




Photographie: B.Rep photography (Barbara Repnine)

10 commentaires

  1. Fabienne

    Je viens de te découvrir en cherchant des potcasts à écouter dans la voiture pendant mes trajets et là quelle surprise ! j’adore, je ne me lasse pas , et de plus je suis tombée sur les potcasts sur le surpoids (juste magique) je vais bien sûr regarder tes vidéos . Gratitude pour ce que tu fais

  2. sarah nono

    Salut Esther! Je ne sais pas si tu es au courant mais plusieurs de tes podcasts ont disparu en tout cas sur l’appli que j’utilise qui est “podcast addict” le tiers de tes podcasts n’y sont plus. Du coup je ne sais pas si c’est toi qui les as retirés ou si c’est l’appli qui bug du coup :/
    Merci! Bonne journée!

  3. Alexia

    Bonjour Esther,

    Merci pour tes contenus formidables ! Je suis très intéressée par tes deux programmes en ligne connaissance de soi et arrêter de manger ses émotions. Et j’apprends que tu les arrêtes au profit de la communauté, ce qui fait naître toute une série de questions, car je vais devoir faire un choix entre programme ou communauté 🙂
    Est-ce que la communauté nous permettra d’apprendre autant de choses de manière aussi ciblée et sur la même durée qu’avec tes deux programmes en ligne ?
    Et quelles sont les différences entre les feuilles de route de tes programmes en ligne et celles de la communauté ?

    Un grand merci d’avance et méga bravo pour tes superbes réussites de 2018 🙂

  4. Dulongcourty

    Bonjour Esther

    Concernant les ateliers en 2019, vous indiquez que certains comprendront jusqu’à 20 personnes. Pouvez-vous me dire si l’atelier de Paris sera concerné? Est-ce que la présence de 20 personnes vous permet de coacher “correctement” tout le monde :-)?
    Merci. Isabelle.

    1. Esther

      Bonjour Isabelle,

      20 personnes est un maximum ateliers. Je n’ai pas encore la salle pour Paris en avril donc je ne sais pas encore. Sache que beaucoup de personnes sont introverties et ne souhaitent pas être coacher en public donc ne prennent pas la parole. Chacun a le temps dont il a besoin pour avoir le déclic nécessaire à entammer ce travail. =) Le groupe facebook est ensuite là pour donner le soutien nécessaire pour la suite.

      N’ai pas de doutes sur la qualité du coaching. Si tu en as, n’hésites pas à aller lire les retours des clients sur les précédents ateliers.

      Bise. Esther

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *